• Réalisation d'assemblages en images

    Les travaux de menuiserie et d'ébénisterie nécessitent d'assembler des morceaux de bois. Un bon assemblage a deux qualités : la solidité et la discrétion. Si pour faire une étagère de rangement à la cave, on peut tout simplement visser ou clouer, pour réaliser une table basse ou une bibliothèque pour le salon, les assemblages devront être invisibles.
    Ces assemblages simples sont à la portée du menuisier amateur qui permettent la réalisation d'un grand nombre d'ouvrages. Un assemblage classique est constitué de deux parties : un tenon qui pénètre dans une mortaise. Lorsque ces deux parties sont longues, par exemple dans le cas d'assemblage de deux lames de parquet entre elles ; le tenon devient une languette et la mortaise devient une rainure. Lorsque la mortaise est ouverte sur les côtés, on parle d'une "fourche".
     
    Les étapes de réalisation d'un assemblage

    La réalisation d'un assemblage se fait en cinq étapes :

    1. Traçage. Il doit être très précis.

    2. Sciage. Il est réalisé avec une scie à dos dont la lame est plus rigide que celle d'une simple scie égoïne.

    3. Entaillage. Une partie de certains assemblages doit être exécutée par entaillage avec un ciseau ou un bédane.

    4. Encollage.

    5. Emboîtage des deux éléments. On peut avoir à s'aider d'un marteau ou d'un maillet.

    6. Serrage. Il est réalisé avec des serre-joints jusqu'au séchage complet de la colle.

    Assemblage à mi-bois en angle.
    Les pièces sont entaillées à la moitié de leur épaisseur. Une réalisation assez simple uniquement à la scie (en quatre sciages), mais d'une résistance moyenne.
    Assemblage à mi-bois en croix.
    Les joues des entailles sont réalisées à la scie et le fond est entaillé au ciseau à bois. On réalise de la même façon un assemblage enT.
    Assemblage à faux tenon.
    Un faux tenon en bois massif ou en contreplaqué pénètre dans les entailles en fourche des deux pièces à assembler.
    Assemblage à tenon et mortaise.
    C'est l'assemblage type. Il peut être en angle ou enT. Les pièces sont entaillées aux tiers de leur épaisseur. Le tenon est réalisé à la scie. La mortaise à la scie et au bédane.
    Assemblage à fausse languette.
    Une lamelle de contreplaqué (ou de bois) est emboîtée dans les rainures entaillées dans les deux pièces à réunir.
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
    Assemblage à mi-bois en angle.
    Les pièces sont entaillées à la moitié de leur épaisseur. Une réalisation assez simple uniquement à la scie (en quatre sciages), mais d'une résistance moyenne.
    Assemblage à mi-bois en croix.
    Les joues des entailles sont réalisées à la scie et le fond est entaillé au ciseau à bois. On réalise de la même façon un assemblage enT.
    Assemblage à faux tenon.
    Un faux tenon en bois massif ou en contreplaqué pénètre dans les entailles en fourche des deux pièces à assembler.
    Assemblage à tenon et mortaise.
    C'est l'assemblage type. Il peut être en angle ou enT. Les pièces sont entaillées aux tiers de leur épaisseur. Le tenon est réalisé à la scie. La mortaise à la scie et au bédane.
    Assemblage à fausse languette.
    Une lamelle de contreplaqué (ou de bois) est emboîtée dans les rainures entaillées dans les deux pièces à réunir.
    MI-BOIS
    Pour assembler à plat, en angle ou enT.
     
     
    ENFOURCHEMENT
    Pour assembler à plat, en angle ou en bout.
     
     
    QUEUES DROITES
    C'est un enfourchement multiple. Pour réaliser un tiroir.
    TENON ET MORTAISE
    Pour assembler en angle, à plat, en T ou en bout.
     
    Techniques de réalisation d'un Assemblage
     
    1. Traçage à l'équerre des joues de l'assemblage à la largeur précise de l'entaille.
    2. Traçage au trusquin des traits d'épaisseur du mi-bois, du tenon ou de la mortaise.
    3. Sciage à la scie à dos des plats des pièces de l'assemblage. Ici, les épaulements du tenon.
    4. Sciage des joues des tenons ou des mortaises en veillant à scier bien verticalement.
    5. Sciage des joues d'une entaille.
    6. Dégagement d'une entaille au ciseau à bois par enlèvement de copeaux en biais.
    7. Exécution du fond de l'entaille avec le ciseau tenu à plat.
    8. Dégagement d'une mortaise au bédane, toujours par copeaux successifs minces.
    9. Dans certains cas, la lime électrique, maniée avec délicatesse, permet de "finir" une entaille ou une mortaise.
    10. La défonceuse permet de réaliser des rainures avec beaucoup de précision
    11. Les deux parties de l'assemblage doivent s'emboîter avec précision, en forçant légèrement.
    12. Après encollage, l'assemblage est serré pendant le temps de séchage de la colle.

    DES REGLES DE BASE:


    • Un assemblage est simplement collé. Il peut être renforcé par une cheville dans les montages à l'ancienne.

    • Plus on augmente la surface de l'assemblage, et donc les surfaces de collage, plus l'assemblage est résistant.

    • Un assemblage doit être très précis, les deux pièces s'emboîtant légèrement en force.

    • La précision d'un assemblage dépend d'abord de la précison de son tracé.

    • Sciage et entaillage au ciseau ou au bédane sont réalisés avec soin, sans précipitation, en utilisant des outils parfaitement affûtés.

    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire menuiserie/réalisations en bois<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    cccorneille
    Samedi 5 Octobre 2013 à 11:48
    bonjour, comment realiser un pied de table de salon avec 3 chevrons croises en leur miliieu cordialement
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :