• Un chauffe-eau électrique vous permet d’alimenter votre habitation (salle de bains, cuisine) et suivant son utilisation vous le trouverez sous différente taille, c’est-à-dire de 200, 300 litres et autres…Il doit être stocké le plus près possible des différents points d’eau afin de profiter d’une eau chaude constante. Le mieux est de l’installer dans un local technique à proximité de votre arrivée d’eau principale.

    Votre chauffe-eau existant risque d’être trop petit si vous créez une salle de bains supplémentaire ou un point d’eau chaude, donc il est souvent plus judicieux d’en installer un autre plus petit de 30 ou 50 L plutôt qu’un modèle plus gros et en plus c’est moins coûteux. Son installation est identique quel que soit sa taille. Les principes d’installation sont les mêmes mais peut tout de même varier d’un modèle à l’autre. Les étapes de pose ci-dessous sont uniquement un exemple pour se donner un ordre d’idée. Lors de l’installation, un filtre anti-tartre peut être mis afin de limiter l’entartrage du chauffe-eau et lui permettre une durée vie plus longue.

    Comment choisir son chauffe-eau ?

    Vous devez tout d’abord vérifier que le chauffe-eau soit conforme à la norme N F électrique puis vous devez choisir un chauffe-eau avec une garantie sur la cuve. Un chauffe-eau à une capacité 150, 200 ou 300 L donc pour une habitation, il met plusieurs heures à chauffer et demande une bonne alimentation générale. Alors pour une installation supplémentaire, optez pour un plus petit chauffe-eau, c’est-à-dire :

    -Pour un lavabo optez pour un 10 litres.

    -Pour un évier optez pour un 15 ou 30 litres.

    -Pour une douche optez pour un 30 ou 50 litres.

    L’avantage de ces petits chauffe-eau est de pouvoir chauffer rapidement.

    Petite précision concernant le groupe de sécurité

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Le groupe de sécurité permet d’éviter l’augmentation de pression et de volume car en chauffant, l’eau monte en pression et fait naturellement augmenter le volume d’eau. Ce groupe de sécurité doit être mis sur l’arrivée d’eau du chauffe-eau et raccorder à un système d’évacuation d’eau. Il comporte 4 éléments principaux :

    -La soupape de sécurité qui permet de réguler la pression à l’intérieure du chauffe-eau. La soupape s’ouvre si la pression à atteint 7 bars et le surplus d’eau s’évacue par le siphon.

    -Le robinet de vidange qui permet de vidanger manuellement le surplus d’eau.

    -Le clapet anti-retour qui permet d’empêcher l’eau chaude de se retrouver en présence de l’alimentation en eau froide dans la canalisation.

    Votre groupe de sécurité doit être acheté au dimensions appropriées et doit posséder la marque de qualité ANSEAU.

    Les étapes de pose d’un chauffe-eau

    1. Votre chauffe-eau peut-être accroché au mur ou posé sur un support à proximité d’une arrivée d’eau froide et d’évacuation. Pour un chauffe-eaux accroché au mur placer le gabarit de perçage à hauteur désirée en vous aidant du niveau à bulle. Pour un chauffe-eau positionné sur support le placer à l’endroit désiré.

    2. Pour un chauffe-eau accroché au mur, prendre soin de marquer à l’aide d’un crayon ou poinçon les trous de perçage.

    3. Prendre le diamètre des chevilles et percer vos trous à l’aide d’une perceuse à percussion ou au marteau perforateur.

    4. Choisissez vos chevilles en fonction du matériau à percer en fonction des cloisons (creuses ou pleines).

    5. Installer votre support de fixation et bien le viser horizontalement.

    6. Installer le chauffe-eau sur son support

    7. Installer le groupe de sécurité sur l’arrivée d’eau froide et le siphon de vidange.

    8. Visser une réduction mâle/femelle sur l’entrée du groupe de sécurité afin d’effectuer un raccordement rapide.

    9. le filtre anti-tartre à besoin d’un coude à vis alors l’équiper avec.

    10. Assembler votre filtre d’un autre raccord rapide et le fixer au tube de cuivre.

    11. A l’entrée du coude visser un second filtre.

    12. Intercalez votre filtre à tartre en réalisant un raccordement rigide en cuivre. Si vous installez aucun filtre, raccordez-le à l’aide d’un flexible de raccordement.

    13. Pour relier le filtre à la canalisation d’alimentation, mesurer la longueur de tube en cuivre nécessaire.

    14. Coupez votre tube à l’aide d’un coupe tube et installer un raccord rapide. Si vous voulez, vous pouvez chauffer le tube afin de le cintrer pour améliorer votre raccordement.

    15. Effectuer votre cintrage à l’aide d’un ressort à cintrer.

    16. Pour le raccordement à la canalisation, utilisez un raccord rapide en té et mesurer la longueur du tube à couper pour que les deux morceaux pénètrent dans le té.

    17. Couper votre alimentation général en eau, vidanger votre circuit et couper le tube à l’aide d’un coupe tube.

    18. Vous pouvez aussi employer une scie à métaux pour réaliser cette opération.

    19. Dans le raccord rapide en té, enfilez vos tubes et bien les serrer.

    20. Utiliser les mêmes techniques pour installer la canalisation de départ d’eau.

    21. Raccordez votre siphon à la canalisation d’évacuation. Pour cela utilisez du tube PVC de 32 mm de diamètre.

    22. Utilisez une réduction à coller dans le raccord en té pour le raccordement car votre canalisation existante doit-être de 40 mm de diamètre.

    23. Sans oublier la pénétration des tubes dans votre raccord, tracez la longueur à couper sur votre canalisation existante.

    24. Couper votre tube en PVC à l’aide d’une scie à métaux.

    25. Collez vos tubes dans le raccord à l’aide d’une colle spéciale PVC.

    26. Ouvrir la boîte de dérivation et procédez au raccordement électrique.

    Quelques conseils

    -N’oubliez pas que votre chauffe-eau doit être mis hors gel et installé à proximité d’un point d’eau.

    -Un robinet d’arrêt sur alimentation d’eau doit obligatoirement être installé pour un raccordement hydraulique.

    -Un réducteur de pression doit être installé pour un pression supérieur à 5,5 bar

    -Les branchements électriques doivent obligatoirement posséder un fil de terre raccorder à la terre de votre habitation.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire plomberie, sanitaire et chauffage>>>

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique