• Dans une maison, si étanche soit-elle, on peut absorber, certaines saisons, un pourcentage très élevé d’humidité, et ceci, pour différentes raisons: douches fréquentes, serviettes humides, linge qui sèche, cuisson,  lavage du plancher ou humidité du sol.

    déshumidificateur d'airDeux appareils peuvent vous aider à réduire l’humidité ambiante: le déshumidificateur mécanique et  le ventilateur de toit qui remplace l’air chaud et humide de l’intérieur par l’air frais et sec de l’extérieur. Les déshumidificateurs comportent une surface réfrigérée (souvent appelée serpentin), un condenseur, un ventilateur, un hygrostat et un cabinet qui renferme ces pièces.

    Fonctionnement du déshumidificateur:

    L’air chargé d’humidité est poussé par le ventilateur vers les serpentins froids. Au contact de l’air humide et de la surface froide, l’humidité se condense et tombe en gouttelettes dans un seau ou coule dans un boyau relié à un plateau. La plupart des déshumidificateurs ont un raccord ordinaire auquel on peut adapter un boyau. Prenez-en un assez long pour se rendre jusqu’à l’égout le plus rapproché; ou, encore, placez le déshumidificateur au-dessus d’un évier ou d’un bassin. La circulation de l’air de la pièce réduit graduellement l‘humidité relative. En ajoutant au système un contrôle par hygrostat, on maintient l’humidité relative au pourcentage désiré. On peut obtenir de 30% à 80% d’humidité relative avec ce contrôle qui peut aussi maintenir la circulation d’air à 3% près de l’humidité désirée.

    Capacité et rendement:

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Les humidificateurs sont classés selon le nombre de chopines (mesures de capacité pour des liquides) d’eau qu’ils retirent de l’air par 24 heures, c‘est-à-dire à 6O%d’humidité relative et à une température de 80°. La plupart des déshumidificateurs de maison ont une capacité de 10 à 30 chopines (mesures de capacité pour des liquides). On évalue généralement le rendement en termes de chopines d‘eau de condensation par kilowatt/heure. Dans un sous-sol d’une seule pièce, un appareil est suffisant; selon le déplacement d’air dans une maison, il en faudra un dans chaque grande pièce. La surface réfrigérée ou asséchante peut avoir la forme d’un tuyau en serpentin ou en ailette à la verticale ou à l’horizontale. Les tuyaux verticaux recueillent de plus petites gouttes d’eau que les modèles à l’horizontale; ils sont sujets à des arrêts rapides et diminuent la ré-évaporation. Les tubes d‘évaporation en spirale peuvent être un moyen terme, étant donné le coût élevé de fabrication des raccords des tuyaux verticaux placés en rangs serrés. Ces serpentins sont souvent étagés de manière à être exposés le plus possible au passage de l’air humide. Quel que soit l’appareil que vous choisissiez, assurez-vous que les serpentins soient assez bien fixés pour permettre un bon écoulement et pour éliminer les tremblements et les vibrations.

    Le fonctionnement:

    On emploie les déshumidificateurs l’été et l’hiver. On en obtient un meilleur rendement quand les portes et les fenêtres sont fermées, peu importe la saison. Le pourcentage d’humidité varie selon la température. Plus il fait chaud, plus l’eau s’écoule vite. Le seul entretien nécessaire, avec cet appareil, c’est d’enlever la saleté sur les serpentins, le condenseur, les ventilateurs.

    Partager sur Facebook


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire plomberie, sanitaires et chauffage<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique