• La scie sauteuse est une machine électroportative polyvalente qui permet de scier avec précision la plupart des matériaux et de réaliser tous les types de coupes : droites, courbes, en fenêtre, en biais... Facile à utiliser, légère et maniable, la scie sauteuse est indispensable.
    La scie sauteuse est constituée d'un moteur électrique de puissance assez faible (300 à 450 watts), qui anime une lame d'un mouvement de va-et-vient de haut en bas. Elle est conçue pour découper principalement le bois et les panneaux dérivés du bois dans des épaisseurs moyennes de 4 à 5 cm.

    Les caractéristiques techniques

    -La hauteur ou profondeur de coupe : c'est l'épaisseur que la scie est capable de couper ; elle dépend de la puissance de la machine. Cette capacité maximale varie de 45 à 85 mm selon les machines, mais elle dépend aussi du matériau. Une scie sauteuse qui coupe 65 mm dans le bois ne coupe que 5 ou 6 mm d'épaisseur de métal.

    -La vitesse qu'on indique en nombre de courses de la lame par minute. Une bonne scie est à vitesse variable (avec un variateur électronique) offrant un choix de vitesses de 500 à 3 000 courses par minute.

    -Certaines machines sont aussi équipées d'un mouvement pendulaire réglable qui donne à la lame un second mouvement, d'avant en arrière. Ce système augmente l'efficacité et la vitesse de sciage en réduisant les frottements et en évacuant mieux les copeaux, mais il ne faut pas l'utiliser pour les découpes précises et dans les matériaux fragiles.

    Les matériaux

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    La scie sauteuse permet de découper un grand nombre de matériaux, à condition d'utiliser une lame adaptée : bois, contreplaqué, aggloméré, mélaminé, stratifié, PVC, verre synthétique, carton, cuir, aluminium, cuivre, zinc, acier, polystyrène, caoutchouc dur, faïence, terre cuite, fibrociment...

    Les règles de base

    Première règle pour bien scier : fixer solidement la pièce à scier afin qu'elle ne bouge pas et qu'elle ne vibre pas, et tenir fermement la scie sauteuse, bien appuyée sur la surface de sciage.

    -Scier dans de bonnes conditions : à bonne hauteur afin d'être au-dessus de la machine pour suivre le tracé de coupe, dans une position stable et sur une surface qui ne bouge pas et ne vibre pas.

     -Ce sont la machine et sa lame qui coupent, il faut les laisser travailler à leur rythme. En forçant sur la machine (en la poussant trop fort), on l'empêche de travailler correctement.

    -Choisir la bonne vitesse et la bonne lame.

    Techniques et astuces pour bien scier

    1. Adopter une avance régulière, ni trop lente, ni trop rapide, sans forcer. En poussant trop fort, on empêche la lame de couper normalement, on fatigue la machine et on se fatigue inutilement.
     
    2. Adapter la vistesse de la scie au matériau à découper. En règle générale, plus un matériau est dur et fragile, plus on réduit la vitesse.
     
    3. Il faut utiliser une lame en bon état, bien affûtée, qui correspond au matériau ou à la coupe : une grosse denture pour une coupe grossière, une denture fine pour une coupe précise.
     
    4. La lame de scie coupe en montant et elle produit des éclats plus ou moins importants. C'est donc la face du dessous qui aura la coupe la plus nette.
     
    5. Pour une coupe droite, parallèle au bord du panneau, utiliser le guide de coupe parallèle de la machine.
     
    6. Pour une coupe droite, fixer une règle ou un tasseau droit avec des serre-joints et guider la table de la machine le long de cette règle.
     
    7. La scie sauteuse est parfaitement adaptée aux découpes circulaires ou sinueuses.
     
    8. La semelle inclinable de 0 à 45° permet les découpes biaises. Attention ! la profondeur de coupe est sérieusement diminuée.
     
    9. Avec la plupart des lames à bois on peut attaquer en plein panneau. Appuyer verticalement le nez de la semelle sur la surface, mettre en marche et basculer peu à peu en tenant très fermement la scie.
     
    10. Pour scier des surfaces très fragiles sans risque de les rayer, on colle de l'adhésif de masquage sous la semelle de la scie.
     
    11.Eviter les vibrations d'une tôle métallique, lors de sa découpe, en la maintenant serrée sur un morceau de panneau et scier les deux en même temps.
     
    12. Les carrelages muraux se découpent facilement avec une lame spéciale au carbure, à vitesse lente et sans forcer sur la machine.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire outillages<<<

    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique