• Le béton est un matériau réalisé avec du sable, du gravier, du ciment et de l’eau  préalablement bien mélangé selon les réalisations à effectuer. Il à l’avantage d’être un matériau de construction le plus utilisé en maçonnerie . Avec ce matériau, vous pouvez aussi bien réaliser une dalle de béton, un plancher ou encore des murs coffret qui ont besoins pour leurs réalisations de grandes quantités de béton. Pour ce faire, il faut en général faire appel à une centrale à béton qui le livre à votre domicile à l’aide d’une toupie (Camion transportant le béton). Mais pour réaliser vos petit ouvrages comme des fondations de muret, des escaliers de jardin…on réalise sois même son béton à la bétonnière ou à la gâche.

    Les composants du béton

    Deux composants principalement utilisés pour réaliser du mortier sont aussi utilisés pour le béton : le ciment et le sable (sec de préférence). Ils doivent avoir les mêmes qualités. Pour le béton, il faut ajouter en plus du gravier qui peut être issu de rivière ou encore concassé, issu de carrière. Vous trouverez votre gravier sous diverses grosseurs de granulométrie :

    -Pour vos coffrages et vos mouillages, vous trouverez du gravillon fin de 5 mm.

    -Pour vos allées, terrasses, moyens coffrages et scellements, vous trouverez du gravillon moyen de 8 mm.

    -Pour vos bétons armés (ferraillés), gros coffrages, vous trouverez du gravillon de gros calibre de 12 mm.

    -Pour vos fondation, et bétons de construction, vous trouverez du gravillon de très gros calibre allant de 20 à 30 mm de grosseur.

    -Vous trouverez ce gravillon symbolisé par plusieurs chiffres, par exemple 8/15 sous forme de plusieurs mélanges en granulométries.

    Le dosage en eau

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Le dosage en eau est très important mais la majore partie du temps dosé comme bon vous semble. Il faut savoir qu’un béton trop mouillé à un retrait important en eau au séchage et qu’un béton trop sec est peu compact, moins résistant, manquant d’homogénéité.

    Comment doser votre béton

    Il faut savoir que ces dosages sont réalisés pour du sable sec ; Donc plus il est mouillé, moins vous aurez à mettre d’eau.

    -Pour réaliser des fondations et semelles en fouille, avec un sac de 50 kg de ciment, il vous faudra : 100 litres de sables, 100 à 120 litres de gravillons et 30 litres d’eau.

    -Pour réaliser un muret, pour un sac de 50 kg de ciment, il vous faudra 50 litres de sables, 100 à 110 litres de gravillons et 25 litres d’eau.

    -Pour des aires bétonnées, aires de garage, avec un sac de 50 kg de ciment, il vous faudra :60 litres de sables, 100 à 120 litres de gravillons et 25 litres d’eau.

    -Pour une dalle de jardin avec un sac de 50 kg de ciment, il vous faudra : 30 litres de sables, 100 à 115 litres de gravillons et 20 litres d’eau.

    -Pour réaliser des fondations et semelles en fouille avec, un 1 m3  de béton fini, prêt à l’emploi (avec environ 175 l d’eau), il vous faudra : 600 litres de sables, 600 à 800 litres de gravillons et 250 kg de ciment.

    -Pour réaliser un muret avec un 1 m3  de béton fini, prêt à l’emploi (avec environ 175 l d’eau), il vous faudra : 300 litres de sables, 600 à 650 litres de gravillons et 300 kg de ciment.

    -Pour des aires bétonnées, aires de garage, avec un 1 m3  de béton fini, prêt à l’emploi (avec environ 175 l d’eau), il vous faudra : 5OO litres de sables, 800 à 1000 litres de gravillons et 350 kg de ciment.

    -Pour une dalle de jardin, avec un 1 m3  de béton fini, prêt à l’emploi (avec environ 175 l d’eau), il vous faudra : 250 litres de sables, 900 à 1100 litres de gravillons et 350 kg de ciment.

    Les adjuvants

    Des adjuvants peuvent être utilisés comme par exemple :

    -Un antigel quant vous gâcher du béton à des températures inférieures à 0°C.

    -Des plastifiants qui permettent de faciliter la réalisation des linteaux, tranchées profondes et étroites, gros coffrages, etc…

    -Les retardateurs de prises qui permettent de pouvoir utiliser votre béton plus longtemps.

    -Les colorants en poudre pour les bétons visibles afin d’améliorer l’aspect fini.

    Les étapes de réalisation d’une gâchée de béton

    1. Commencez par mettre dans votre bétonnière tout en la laissant tourner, une quantité d’eau nécessaire à la gâchée de votre béton.

    2. Versez dans la bétonnière du gravier tout en la laissant tourner afin de mouiller votre gravillon

    3. Versez la quantité nécessaire de ciment dans la bétonnière pour qu’il puissent se mélanger à l’eau et bien s’incruster autour des gravillons.

    4.Versez votre quantité de sable nécessaire à la pelle ou au sceau dans votre bétonnière tout en ayant pris soins de relever le volume de sable que contient votre pelle. Pour un dosage au sceau, prendre connaissance de son volume.

    5. Tout en laissant tourner la bétonnière, ajoutez un peu d’eau sans dépasser la quantité nécessaire pour votre gâchée.

    6. Une fois votre béton bien homogène, le verser dans une brouette ou sur une aire de gâchage et procédez à la coulée.

    7. Prendre soin de bien nettoyer votre matériel après la coulée du béton.

    Petit conseil

    Pour bien nettoyer la cuve de votre bétonnière, il est conseillé de verser du gravillon dedans et la laisser tourner quelques minutes.

    A lire également à ce sujet :

    >>>Gâcher sois-même du béton<<<

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire maçonnerie et carrelage<<<

    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique