• Construire sa terrasse

     

    Une terrasse peut être construite sur une chape de béton ou sur du sable. Le type de pose dépend du matériau utilisé pour le revêtement de finition. Une chape en béton accueille un carrelage ou une pierre naturelle tandis qu’une chape sur sable permet la pose de pavés de granit, de pavés autobloquants, de dalles ciment ou de dalles gravillons.

     

    Bon à savoir avant de commencer

    Des magasins de bricolage loue des bétonnières. Renseignez-vous au service location de votre magasin.

    La pose sur chape béton :

    1) Les fondations :

    - Délimiter à l’aide de piquets et de cordeaux le tracé de vos fouilles.

    - Prévoir 20 à 25 mm d’épaisseur pour le coffrage.

    - Creuser les fondations selon le principe ci-dessous.

    Epaisseur de revêtement final :

    - chape (3 à 5 cm),

    - semelle (8 à 10 cm),

    - couche de fond (8 à 10 cm).

    Si le sol est meuble, augmenter la profondeur de la couche de fond. Prévoir en périphérie, sur une largeur de 15 à 20 cm, une fondation de 60 à 80 cm hors gel en vue de la construction future d’une véranda.

    Le dosage du béton


    Ciment

    Sable

    Gravier

    Mortier pour chape.

    Pour 5 cm d'épaisseur sur 1 m²

    12,5 Kg

    27 à 30 litres

    -

    Béton pour une semelle de 10 cm d'épaisseur sur 1 m²

    25 Kg

    40 litres

    80 litres

    2) Le coffrage :

    - Réaliser un coffrage avec des planches de 20 à 25 mm d’épaisseur et d’une hauteur égale à celle de la dalle finie.

    - Fixer le coffrage avec des piquets. Contrôler l’horizontalité du coffrage au niveau à bulle, prévoir une pente de 2 cm par mètre pour l’écoulement de l’eau vers l’extérieur.

    - Pour des réalisations supérieures à 3 mètres, prévoir des joints de dilatations en cloisonnant la dalle avec des planches minces de 10 à 20 mm d’épaisseur.

    - Prévoir un joint de dilatation en polystyrène (ép. 10 mm) entre la maison et la terrasse.

    3) La couche de fond :

    - Pour une bonne assise, constituer la couche de fond de cailloux, briques ou pierres cassées.

    - Damer le fond avec du sable pour bloquer l’ensemble.

    4) La semelle :

    Portez des gants pour éviter tout contact du mortier avec la peau.

    - Si la surface à couvrir est supérieure à 6 m2, augmenter la résistance de la dalle en l’armant avec du fer à béton ou du treillis soudé, en particulier pour les allées carrossables.

    - Remplir le coffrage avec du béton.

    - Effectuer le remplissage en 2 coulées.

    - Poser le treillis entre les 2 coulées.

    - Vérifier le niveau avec une règle et contrôler la pente.

    - Talocher le béton sans attendre, ne pas lisser.

    - La chape brute est prête à recevoir le revêtement de finition. Une chape fine peut être réalisée après séchage du béton. Dans ce cas, le niveau du béton doit être légèrement inférieur à la hauteur du coffrage. Egaliser la chape fine à la règle en prenant appui sur les bords du coffrage.

    - Lisser soigneusement à la taloche.

    - Décoffrer après 3 ou 4 jours de séchage.

     La pose sur sable :

    1) Les fondations :

    - Délimiter exactement l’emplacement des fouilles à l’aide de piquets et de cordes.

    - Creuser sur une profondeur de 30 à 40 cm selon la nature du sol.

    - Prévoir une pente de 2 cm par mètre pour l’évacuation de l’eau. En cas de sol imperméable, prévoir la pose d’un drain.

    2) La couche de fond :

    - Pour une bonne assise, constituer la couche de fond de cailloux, briques ou pierres cassées, sur une dizaine de centimètres.

    - Damer.

    - Etendre un lit de sable de quelques centimètres d’épaisseur.

    - Compacter.

    Pour les surfaces de plus de 20 m2, il est conseillé de couler, sur une épaisseur de 10 à 12 cm, une semelle de béton constituée d’un mélange pas trop fluide de 25 kg de ciment, 80 à 90 litres de gravier et 40 à 45 litres de sable par 10 m2.

    3) La pose du revêtement de finition :

    - Sur le béton maigre sec, étaler une couche de 7 à 8 cm de sable ou de mélange sec de sable et de ciment (1 volume de ciment pour 7 de sable).

    - Niveler avec une planche et un niveau à bulle, en tenant compte de la pente (2 cm/mètre).

    - Poser les dalles ou les pavés autobloquants en ajustant le niveau avec le manche du marteau.

    - Tasser le sable sous les bords.

    - La pose terminée, étaler au balai de chantier du sable fin sur toute la surface. Le sable doit bien pénétrer dans les joints.

    - Arroser pour faciliter la pénétration du sable dans les joints.

    - Balayer le surplus de sable après séchage.

    Conseils

    Profiter du terrassement pour placer au fond de la fondation :

    -Des fourreaux avec aiguille, pour passage ultérieur des câbles électriques. Noyé dans du sable, l’ensemble doit être obligatoirement recouvert d’un grillage avertisseur.

    -Des tuyaux de conduites d’eau : attention à la profondeur.

    Partager sur Facebook


    >>>Sommaire aménagements extérieurs<<<


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :