• Bien utiliser les rabots électriques

    Le rabot électrique appartient à la famille des varlopes. Il est si léger et si facile à manipuler qu’il convient tout à fait pour le bricolage. Tout comme le petit rabot manuel, le petit rabot électrique se tient d’une seule main, libérant l’autre qui, elle, tient l’ouvrage.

    Le petit rabot

    La première fois que vous vous servirez de cet outil, vous tremblerez, et avec raison: votre main, posée sur le rabot, se trouvera juste au-dessus des couteaux. Votre inquiétude s’envolera toutefois dès que vous vous rendrez compte que vous ne courez aucun danger. Tenez l’index à proximité de l’interrupteur. Cet outil aux usages multiples s’emploie pour raboter en surface les chambranles des portes et de châssis et pour raboter les chants. C’est à lui qu’on a recours quand portes et tiroirs se coincent: il le répare rapidement. On s’en sert aussi pour nettoyer ou pour agrandir les feuillures qui ne donnent pas assez de jeu. On peut faire d’un panneau uni un panneau en saillie en chanfreinant ses bords. Le petit rabot peut aussi servir à adoucir les bordures en stratifié de tables de travail et des tablettes. Cet outil peut couper à la perpendiculaire lorsqu’on le munit d’un guide. Autrement dit, la surface ainsi rabotée sera vraiment d’équerre avec la surface latérale.

    Utilisation

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Le petit rabot électrique se tient, l’index pointé vers l’interrupteur. Le rabot muni de son guide s’emploie pour feuillurer. Pour “décoincer” un tiroir, rabotez les parties qui sont noircies ou usées. N’enlevez que le nécessaire et faites des essais répétés. Pour raboter à contre-fil, allez des extrémités vers le centre et évitez de faire éclater le bois. Protégez les coins de petites pieces avec du bois.

    La varlope

    La varlope électrique accomplit sans effort le travail que fait la varlope manuelle et donne une surface plus douce que cette dernière sur les bois à  noeuds ou à fils irréguliers. Son couteau tourne à une vitesse de 22,000 tours par minute. La varlope est munie d’un guide perpendiculaire à sa semelle. Quand on varlope le chant d’une planche ou d’une porte, le guide suit le côté de l’ouvrage, de façon à produire une coupe d’équerre. Le guide peut être placé pour varloper en surface ou pour raboter en biseau.

    Utilisation

    Pour raboter une longue planche, assujettissez- la dans un étau. Imprimez à la varlope une pression verticale en même temps qu’horizontale. Exécutez une coupe de biais à contre-fil en réglant l’outil à l’angle désiré et en suivant les indications données pour le varlopage d’une longue planche. Relâchez la pression verticale sur le bouton avant de la varlope pour éviter de faire éclater les fibres du bois du chant latéral.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire outillages<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :