• Bien réparer et installer sa plomberie

    La plupart des travaux de plomberie requièrent plus de travail pénible que d’adresse. La connaissance des matériaux requis et des principes de plomberie vous permettra d’effectuer réparations et améliorations sans l’aide d’experts.

    rÃ���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã��Ã�¯Ã���Ã��Ã�¿Ã���Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã��Ã�¯Ã��Ã�¿Ã��Ã�½Ã���Ã�¯Ã�¿Ã�½Ã���Ã��Ã�©paration plomberieAvec des outils ordinaires et un peu de temps, on peut accomplir des travaux d’apparence compliquée, tels que: installer un évier ou une cuvette de toilette, installer une nouvelle canalisation ou remplacer un bout de tuyau brisé. Lisez le mode d’emploi fourni avec l’appareillage. Rassemblez tous les outils et matériaux et si, en fin de compte, vous ne réussissez pas, appelez un plombier à la rescousse. Puisque vous bricolez, vous possédez déjà la plupart des outils nécessaires: galon à mesurer, tournevis, pinces, marteau, scie à métaux, perceuse électrique et ciseaux. Vous pouvez louer ou acheter des outils spécialisés. Unentrepreneur en plomberie peut vous prêter ou louer des outils si vous achetez vos matériaux chez lui.

    Usages et dimensions des clés

    Les dimensions des clés sont calculées selon la longueur totale: du bout du manche jusqu’au bout de la mâchoire.  N’exigez pas d’une clé plus qu’elle ne peut donner en insérant un tuyau sur le manche en guise de levier. Vous risquez de briser les deux. N’employez jamais une clé à tuyaux ou une clé à mors sur un tuyau plaqué ou lustré car elles endommagent la surface.

     

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    C’est une erreur de trop serrer les mâchoires d’une clé sur un tuyau; en tournant, les mâchoires se resserrent et peuvent aplatir le tuyau. Placez et tournez toujours la clé de sorte que la force de tournage soit dirigée vers le côté ouvert - ceci resserrera la clé sur le tuyau. Ne tournez jamais une clé de côté. Quand on emploie deux clés pour tenir un raccord et un tuyau, on place la clé de gauche en avant pour desserrer le joint et la clé de droite en avant pour le resserrer.

    Les outils de base pour la plomberie

    La clé à molette est utile pour enlever écrous et raccords des robinets et autres appareils.

    La clé à gros écrous est employée pour les éviers et toilettes. II existe des clés réglables, également.

    Les clés à tuyaux sont employées deux par deux, une sur le tuyau fileté, l’autre sur le raccord du tuyau.

    La clé anglaise a des mâchoires lisses qui s’ajustent à divers écrous, ceux des siphons, par exemple.

    Le coupe tube permet de tourner autour des tuyaux pour les couper.

    La clé à douille sert à enlever des pièces du robinet.

    La matrice et la toupie agrandit les raccords des tuyaux de cuivre et permet de réaliser un collet battu.

    La scie à métaux possède une lame de 24 ou 32 dents et coupe les tuyaux de métal ou de plastique.

    La clé à courroie s’emploie pour les tuyaux chromés: elle ne les endommage pas.

    La clé coudée à tuyaux est utile pour les tuyaux difficiles d’accès et les robinets derrière éviers et lavabos.

    La clé à chaîne sert pour les tuyaux et raccords situés dans des endroits étroits.

    Partager sur Facebook


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire plomberie, sanitaires et chauffage<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :