• mouches dans la maisonHabitat

    Se nourrissent de matières animales et végétales en décomposition et transmettent aux humains les éléments toxiques.

    Mesures préventives

    Posez des moustiquaires à toutes les portes et fenêtres. Tuez les mouches dans la maison avec un jet ou une plaquette répulsive. Débarrassez-vous des restes d’aliments dans des poubelles hermétiques Pulvérisez celles-ci régulierement.

    Partager sur Facebook


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire lutter contre les insectes dans la maison<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • L’interrupteur va et vient s’utilise généralement quand vous disposez d'un couloir très long, pour éclairer une cage d'escalier ou, pour l'éclairage d'une chambre si l'illumination la plus utilisée est la lumière de la lampe de chevet. Alors, il peut être nécessaire d’allumer ces lampes depuis deux points différents. En principe, pour le cas d’un couloir, les interrupteurs se trouvent en début et en fin de couloir. Pour le cas d’une chambre ou la lumière de la lampe de chevet est la plus utilisée, un interrupteur doit être présent à côté de la porte d’entrée et l’autre proche de la lampe de chevet.

    interrupteur va et vientAu moment d’installer deux interrupteurs va et vient dans votre maison, vous suivrez les étapes suivantes :

    1: Vous déterminerez l’arrivée du câble de la phase avec un testeur (c'est généralement le câble Rouge) et vous le connecterez à l'entrée de l’interrupteur 1 (P ou L en fonction des modèles) qui est seule. Ce câble ne doit pas être connecté à la douille de la lampe mais doit directement arrivée du disjoncteur (10 ampères) et être branché à l’interrupteur.

    2: Vous connecterez avec le câble navette de couleur orange ou marron une des fiches libres de l’interrupteur 1 (en général nommée L1) sur une autre fiche de l’interrupteur 2 (également nommée L1). La même étape doit être réalisée pour connecter les deux autres fiches (en général nommée L2) sur l’interrupteur 1 et 2.

    3: Vous connecterez le câble de couleur noir, ivoire, violet ou gris à la seule fiche qui reste libre sur l’interrupteur 2.

    4: Vous connecterez le câble neutre (c'est généralement le câble Bleu) qui doit arriver de votre disjoncteur (10 ampères), directement à la douille de lampe.

    5: Le câble de terre de couleur vert-jaune ne doit pas être raccordé à la douille de lampe. Il se connecte uniquement, si vous installez un lustre.

    Attention :
    Pour réaliser toutes ces opérations, vérifier au préalable l’état de bonne mise hors tension de votre compteur ou disjoncteur!

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire électricité<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • L’échelle de meunier constitue une bonne solution pour un accès fixe vers un grenier, grâce à son reculement (encombrement au sol) minimum. Un bricoleur peut aisément réaliser cet escalier rudimentaire avec des planches de 27 X 230 mm de section.

    echelle de meunier1 : Sur une surface plane, tracez le triangle rectangle ayant pour côtés la hauteur et le reculement (profil de l’échelle) et divisez la hauteur par un nombre entier de marches pour avoir un pas compris entre 14 et 18 cm, avec une profondeur de marche (giron) d’au moins 20 cm.

    2 : Accolez le long de la diagonale du triangle une planche destinée à constituer l’une des crémaillères. Reportez-y le profil du plan d’appui de chaque marche, avec une règle et une équerre, à partir du tracé directeur.

    3 : Sur chacun de ces traits, reportez la longueur du giron pour marquer l’emplacement du fond des marches. Veillez à ce que l’épaisseur de bois restant entre ce fond et le chant arrière de la crémaillère ne soit pas inférieure à 2,5 fois l’épaisseur de la planche.

    4 : Reliez la marque de fond de chaque marche avec le départ de la suivante. Découpez la crémaillère selon ce tracé, avec une scie égoïne ou électrique. Posez-la sur une autre planche pour tracer et découper la seconde crémaillère.

    5 : Fixez la crémaillère murale au moyen de tire-fond ou de chevilles d’ancrage (selon la nature du mur). Si nécessaire, interposez des cales pour assurer la verticalité de la crémaillère.

    6 : Vissez un tasseau sur le plancher à la largeur des marches. Fixez le limon externe sur ce tasseau et à l’intérieur de l’ouverture. Clouez la deuxième crémaillère à l’intérieur du limon, puis fixez les marches.


    <script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire menuiserie/réalisations en bois<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • On entend par énergie éolienne un processus par lequel on utilise le vent pour produire de l'énergie mécanique ou de l'électricité. Les turbines éoliennes transforment l'énergie cinétique du vent en énergie mécanique. Cette énergie mécanique peut être utilisée pour des tâches spécifiques (comme pomper de l'eau) ou grâce à l'usage d'un générateur on peut transformer cette énergie mécanique en électricité.

    eoliennes

    Des petites et grandes turbines éoliennes

    Les petites turbines éoliennes, qui produisent moins de 50 kilowatts, sont utilisées pour des logements, des antennes de télécommunications, ou pour le pompage d'eau. Parfois on utilise aussi les petites turbines avec générateurs diesel, batteries, et systèmes photo-voltaïques. Ces systèmes sont connus normalement comme systèmes éoliens hybrides et sont employés dans des emplacements éloignés ou la connexion au réseau n'est pas possible et dans des emplacements ou la connexion au réseau électrique est très coûteuse.
    Les grandes turbines éoliennes varient en taille, de 50 kilowatts de génération électrique à plusieurs mégawatts. Elles forment de grands groupes de grandes turbines dans des exploitations agricoles éoliennes (champs) pour fournir de l'énergie au réseau électrique.

    Comment les turbines éoliennes produisent-elles de l'électricité ?

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Une turbine éolienne fonctionne de façon inverse à celle d'un ventilateur. Au lieu d'utiliser de l'électricité pour produire du vent, les turbines éoliennes se servent du vent pour produire de l'électricité. Le vent déplace maintes fois des lames qui font tourner un axe, qui est relié à un générateur et cela produit de l'électricité.
    L'énergie générée par le vent fait tourner deux ou trois lames à la manière d'un propulseur qui tourne autour d'un rotor. Le rotor est connecté par l'axe principal, et cela fait tourner le générateur. Les turbines éoliennes sont montées sur une tour à la manière de laquelle celles-ci capturent l'énergie maximale possible. À environ 30 mètres de haut ou plus, elles peuvent profiter d'un vent plus rapide et moins trouble.
    On peut utiliser des turbines éoliennes pour satisfaire les nécessités électriques pour un seul ménage ou bâtiment, ou elles peuvent aussi être branchées sur le réseau d'électricité et ainsi augmenter le parc énergétique.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire maison écolo<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires