• L’équipement qui convient à la peinture au  pistolet est très varié: il va de l’accessoire de l’aspirateur électrique au compresseur. Le premier suffit à mener à bien la plupart des besognes domestiques. N’utilisez un pistolet que pour peindre une grande surface, un mur ou un plafond, par exemple. Pour de petites surfaces, les préparatifs nécessaires seraient disproportionnés par rapport aux résultats.

    Le choix d’un pistolet

    La largeur du jet du pistolet devra être appropriée à la dimension de l’article à peindre. Un jet étroit convient à un petit article; un jet large, à un gros. Il importe de faire des essais quant à la consistance de la peinture, à l’espace à peindre et au mouvement à adopter ainsi qu’à la distance à conserver. Une peinture trop épaisse donnera une surface ondulée. Sur des surfaces verticales ou sur des plans inclinés, la peinture trop mince coulera. Tenez le pistolet perpendiculairement à la surface à peindre; pressez la gâchette en pointant le pistolet, au départ, à l’extérieur de la surface à peindre. De la sorte, le jet sera égal et ininterrompu quand vous atteindrez cette surface. Couvrez d’abord les bords et les coins de la pièce ou de l’objet à peindre. Évitez de faire décrire au pistolet un arc de cercle, d’un côté à l’autre. La couche de peinture serait alors d’une épaisseur irrégulière. Certaines précautions élémentaires sont indispensables quand on peint au pistolet. La pièce où l’on travaille doit être bien aérée, les liquides inflammables gardés dans des bidons fermés, et un extincteur chimique placé à proximité. Portez un masque filtrant lorsque vous utilisez un pistolet dans un espace réduit. Nettoyez le pistolet dont vous vous servez dès que le travail en cours est terminé.

     
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    La méthode la plus simple consiste à vaporiser, avec le pistolet, le solvant approprié à la peinture utilisée, au lieu d’ajouter d’autre peinture. Ce travail se fait, évidemment, sur du papier de rebut. Débouchez le gicleur avec une branche de balai; n’utilisez jamais de broches ou de clous pour effectuer cette besogne: ces objets pointus endommageraient les délicats orifices, les rendant hors d‘usage.

    Les étapes de réalisation

    1 : Délayez la peintureavec le diluant approprié (afin de parvenir au dosage correct pour qu’elle se pulvérise). Filtrez-la à travers un bas en nylon.

    2 : Tenez le pistolet à une distance allant de 6 à 10 cm du subjectile et tenez le gicleur perpendiculaire à cette surface (angle 90°).

    3 : Les traits doivent se croiser de la moitié - ne concentrez pas le jet sur un seul point.

    4 : Dirigez le jet au-delà de la surface à peindre pour éviter de doubler l’épaisseur de la peinture.

    5 : La bonne méthode:bougez le pistolet parallèlement à la surface à peindre en gardant le poignet souple.

    6 : La mauvaise méthode:le pistolet décrit un arc de cercle; la couche sera d’une épaisseur irrégulière.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire peinture<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire
  • Il est parfois plus pratique de remplacer un panneau mural trop endommagé que de le réparer. Assurez-vous d’abord que le panneau de remplacement a la même épaisseur que celui qui doit être enlevé.

    A l’aide d’un couteau à araser tranchant, découpez la bande en son milieu et la pâte à joints entre le panneau endommagé et le panneau adjacent. Arrachez les clous ou les vis et enlevez le panneau. Détachez les bandes décollées du panneau adjacent et poncez les parties rugueuses. Mesurez exactement l’ouverture et découpez le nouveau panneau aux mêmes dimensions à l’aide d’un couteau à araser. Aplanissez les aboutements. Un levier manoeuvré au pied, composé de deux pièces de bois, sera utile pour soulever le nouveau panneau et le placer le long du mur. Une fois que celui-ci sera en place et bien ajusté, visser le en vous assurant qu’il s’aboute parfaitement en longueur et en largeur aux panneaux adjacents. Visser en appuyant fortement du plat de la main sur le panneau pour le faire adhérer aux montants de l’ossature murale. fixer perpendiculairement aux panneaux et formez, d’un dernier coup de perceuse, un creux autour de la tête des vis. Recouvrez ceux-ci entre les joints et posez la bande. Quand la pâte aura séché, appliquez une seconde couche, et une troisième si nécessaire. Élargissez chaque couche en l’amincissant sur les bords. Laissez sécher, poncez et appliquez l’apprêt.

    Les étapes de réalisation

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    1. A l’aide d’un couteau à araser,découpez la bande en son milieu et entaillez la pâte à joints.

    2. Arrachez  toutes les vis du panneau à enlever, sans endommager les panneaux adjacents.

    3. Enlevez les rubans décollés et le papier qui dépasse des bords des panneaux: poncez leurs aboutements.

    4. Fabriquez un levier au pied avec deux pièces de bois: placez le bout de l’une sous le panneau pour le soulever.

    5. Pour fixer un panneau au plafond, faites-le adhérer fermement aux solives à l’aide de deux tés et visser.

    6. Placer les vis au milieu des bords des panneaux. Fixer les perpendiculairement pour que leur tête soit au niveau de la surface.

    7. Formez un creux en donnant un dernier coup de perceuse. Recouvrez de plâtre la tête des vis, pour mieux les dissimuler.

    8. A l’aide d’un couteau à murs, appliquez la pâte à joints pour noyer la tête des vis dans le panneau.

    9. Posez la bande avant que la pâte n’ait séché complètement. Recouvrez-la d’une seconde couche que vous étalerez en l’amincissant.

    A lire également à ce sujet :

    >>>La pose des plaques de placoplâtres sur murs et plafonds<<<

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire revêtements sols et murs<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Le rabot électrique appartient à la famille des varlopes. Il est si léger et si facile à manipuler qu’il convient tout à fait pour le bricolage. Tout comme le petit rabot manuel, le petit rabot électrique se tient d’une seule main, libérant l’autre qui, elle, tient l’ouvrage.

    Le petit rabot

    La première fois que vous vous servirez de cet outil, vous tremblerez, et avec raison: votre main, posée sur le rabot, se trouvera juste au-dessus des couteaux. Votre inquiétude s’envolera toutefois dès que vous vous rendrez compte que vous ne courez aucun danger. Tenez l’index à proximité de l’interrupteur. Cet outil aux usages multiples s’emploie pour raboter en surface les chambranles des portes et de châssis et pour raboter les chants. C’est à lui qu’on a recours quand portes et tiroirs se coincent: il le répare rapidement. On s’en sert aussi pour nettoyer ou pour agrandir les feuillures qui ne donnent pas assez de jeu. On peut faire d’un panneau uni un panneau en saillie en chanfreinant ses bords. Le petit rabot peut aussi servir à adoucir les bordures en stratifié de tables de travail et des tablettes. Cet outil peut couper à la perpendiculaire lorsqu’on le munit d’un guide. Autrement dit, la surface ainsi rabotée sera vraiment d’équerre avec la surface latérale.

    Utilisation

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Le petit rabot électrique se tient, l’index pointé vers l’interrupteur. Le rabot muni de son guide s’emploie pour feuillurer. Pour “décoincer” un tiroir, rabotez les parties qui sont noircies ou usées. N’enlevez que le nécessaire et faites des essais répétés. Pour raboter à contre-fil, allez des extrémités vers le centre et évitez de faire éclater le bois. Protégez les coins de petites pieces avec du bois.

    La varlope

    La varlope électrique accomplit sans effort le travail que fait la varlope manuelle et donne une surface plus douce que cette dernière sur les bois à  noeuds ou à fils irréguliers. Son couteau tourne à une vitesse de 22,000 tours par minute. La varlope est munie d’un guide perpendiculaire à sa semelle. Quand on varlope le chant d’une planche ou d’une porte, le guide suit le côté de l’ouvrage, de façon à produire une coupe d’équerre. Le guide peut être placé pour varloper en surface ou pour raboter en biseau.

    Utilisation

    Pour raboter une longue planche, assujettissez- la dans un étau. Imprimez à la varlope une pression verticale en même temps qu’horizontale. Exécutez une coupe de biais à contre-fil en réglant l’outil à l’angle désiré et en suivant les indications données pour le varlopage d’une longue planche. Relâchez la pression verticale sur le bouton avant de la varlope pour éviter de faire éclater les fibres du bois du chant latéral.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire outillages<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Les niveaux en bois, en aluminium ou en autres matériaux sont vendus en longueurs variées: le plus court est le niveau de ligne qu’on suspend à un cordeau pour établir l’horizontalité d’une grande surface (mise en place d’une clôture ou d’une fondation); le plus long est le niveau de maçon et le niveau de menuisier.

    Lorsque vous désirez prendre un niveau pour vérifier la verticalité d’une surface, utilisez le niveau à la verticale et consultez les bulles des bouts. Certains niveaux sont munis de bulles calibrés de 0 à 90°. D’autres comportent un bulle incliné à 90°. De préférence aux autres, procurez-vous le genre de niveau où les bulles sont visibles aisément sur les trois rives.
    Le niveau de menuisier
    Il est équipé de tubes avec bulles en verre qui donnent des lectures verticales et horizontales.
    Le niveau “torpille”
    Il se glisse partout et possède des bulles qui permettent une lecture en plongée ou de face. Certains de ces niveaux ont des bulles à 45°.
    Le niveau de ligne
    IL est très leger. II s’accroche a un cordeau pour établir l'horizontale d’une vaste surface.
    Le niveau de maçon
    Il facilite par sa longueur, l’enlignernent des blocs de béton.
    Le niveau “torpille”
    Il sert a vérifier les appuis de fenêtre, l'équilibre des outils fixes et des appareils électriques
    Les outils de traçage

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Le trusquin est l’outil de base qui aide a tracer des lignes parallèles a un chant ou à une extrémité. Pour faire un tracé au crayon, utilisez une équerre à combinaison; ajustez-la a la dimension désirée, faites glisser le bras le long du chant, tout en suivant le bout de la lame avec la pointe du crayon. Le compas à secteur sert à tracer de petits cercles. Il est disponible en une ou deux pointes sèches. Pour tracer de grands cercles, utilisez un tasseau que vous munirez de pointes à compas d’ellipse. La pointe métallique sert de pivot; la pointe traceuse est munie d’un crayon. Tracez une longue droite avec un cordeau.
    Le trusquin
    Il sert à tracer les lignes parallèles au chant d’une planche. La gradation est en fraction de cm. La tête est bloquée sur la tige avec une vis a oreilles. La tête de certains trusquins est garnie de laiton pour réduire la friction. Inclinez le trusquin vers l’extérieur en l’éloignant de vous.
    Les pointes à compas d’ellipse
    Fixées à un tasseau elles peuvent être écartées à volonté et selon les besoins. Pour tracer à la pointe, utilisez des pointes en métal; l’une agit comme pivot, l’autre trace. Pour tracer au crayon, utilisez un compas avec portecrayon: le crayon doit être bien aiguisé et solidement fixé à l’une des pointes.
    Cordeau enduit de craie
    Utilisez un cordeau enduit de craie (cordex) pour tracer une longue droite - dans la pose d’un revêtement de sol, en particulier. Certains cordeaux sont enduits automatiquement de craie. Tenez la corde le long de la surface à marquer et faites-la claquer où vous le désirez. La craie fait le tracé.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire outillages<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires