•  

    Les revêtements muraux de placage permettent de redonner vie aux faces apparentes d'un élément de construction ou d'un mur. Bien choisir ces décors muraux permet de restructurer les pièces d'un logement et de nombreux revêtements s'offrent à vous, découvrez en quelques-un !

    Le placage de brique

    Le placage de brique et la brique de plastique se posent à peu près de la même manière. Appliquez l’adhésif sur le mur avec une truelle, en commençant par le haut. Laissez-le sécher quelques minutes: la brique y adhérera mieux. Humectez l’arrière de la brique et, avec vos deux mains, pressez celle-ci fermement dans l’adhésif, en la bougeant de côté et d’autre. Ce mouvement l’incruste dans l’adhésif et étale celui-ci autour d’elle, formant le joint. Laissez un espace entre les briques. Mouillez la baguette d’espacement et égalisez l’adhésif autour des briques. Coupez les briques avec une scie à métaux. Placez-les à l’envers sur l’établi et cassez d’un coup sec.

    Les étapes de pose :

    1. Couvrez à la truelle les briquettes avec l’adhésif recommandé.

    2. Ralentissez le durcissement en mouillant l’arrière des briques avec de l’eau.

    3. Pressez la brique dans l’adhésif en un mouvement de balancier.

    Le placage de pierre

    La pierre véritable embellit n’importe quelle pièce d’une maison. On obtient presque le même effet quand on installe, à sa place, du placage de pierre. Ce dernier se pose comme le placage de brique (voir plus haut). Il se vend aussi du placage de pierre qui s’applique au mur avec des agrafes de métal et des vis. Les agrafes servent à espacer les pierres en même temps qu’elles les fixent. On remplit les joints d’un mastic composé d’une partie de béton et de deux parties de sable et d’assez d’eau pour former une pâte molle. Mouillez le bord des pierres avec un pinceau avant de poser le mortier. Quand ce dernier commence à durcir, travaillez les joints.

    Les étapes de pose :

    1. Fixez la pierre avec des agrafes de métal, Elles assurent l’espacement.

    2. Appliquez un mortier spécial dans les joints avec un fusil de calfeutrage.

    3. Travaillez le mortier dès qu’il commence à durcir.

    Le revêtement en plastique

    Un autre revêtement de murs très populaire, c’est le plastique épais. Ne pas confondre avec le papier peint recouvert d’une pellicule de vinyle: le revêtement en plastique est plus épais que l’autre et se pose différemment : il ressemblerait plutôt à un tissu d’ameublement en vinyle. On l’a d’abord utilisé pour les magasins et les bureaux, mais on s’en sert maintenant pour les habitations. Merveilleux pour dissimuler du plâtre craqué ou pour recouvrir un mur peint (enlever le papier peint auparavant, cependant). Ce matériau résiste aux lessivages répétés qui n’affectent ni sa texture ni sa couleur, Il requiert un adhésif spécial.

    Réalisation des joints :

    1. Obtenez un joint bien ajusté en appliquant les deux panneaux l’un sur l’autre.

    2. Coupez au travers des deux panneaux  avec un couteau. Une règle de métal vous servira de guide.

    3. Enlevez les retailles du dessus et celles du dessous. Pressez en place. Enlevez l’adhésif en trop.

    Partager sur Facebook



    >>>Sommaire revêtements sols et murs<<<


    votre commentaire
  • Les toilettes neuves doivent être de mêmes dimensions que les vieilles, c’est-à-dire que la distance entre le mur derrière la cuvette et le centre de la rondelle du plancher qui la retient ne doit pas changer.

    Par chance, ces appareils sanitaires modernes gardent la même distance que les anciens.

    1 : Coupez d’abord l’eau. Actionnez la chasse d’eau  et videz l’eau du réservoir et de la cuvette.

    2 : Enlevez le tuyau d’approvisionnement du réservoir entre le plancher ou le mur et le réservoir. Si le tuyau ne porte pas de valve d’arrêt, ne laissez que le manchon ou un bout de tuyau pour recevoir les nouvelles pièces.

    3 : Enlevez les bagues du tuyau reliant le réservoir à la cuvette. Si elles sont rongées, sciez-les.

    4 : Enlevez les deux vis qui retiennent le réservoir au mur. Soutenez le réservoir en l’enlevant.

    5 : Enlevez les capuchons sur les boulons qui retiennent la cuvette au plancher et dévissez-les. Balancez la cuvette de gauche à droite, puis soulevez-la.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    6 : Placez la nouvelle cuvette à l’envers sur une pile de journaux pour éviter les égratignures. Enlevez l’ancienne rondelle sur le plancher. Posez la nouvelle garniture autour de l’orifice de la cuvette, le côté uni vers elle.

    7 : Mettez du mastic de plomberie autour de l’anneau de la base de la cuvette. Installez les nouveaux écrous dans les trous du rebord.

    8 : La plupart des toilettes modernes n’ont que deux écrous. Si votre vieille cuvette en avait quatre, enlevez les deux en trop.

    9 : Tournez la cuvette à l’endroit et centrez- la sur la couronne. Appuyez et tournez légèrement de gauche à droite pour étaler également la garniture. Evitez de lever la cuvette après l’avoir fixée en place. Vérifiez si elle est bien de niveau.

    10 : Placez des cales d’épaisseur si le plancher n’est pas égal. Attachez le réservoir à la cuvette, s’il y a lieu, à l’aide de joints d’étanchéité et d’écrous.

    11 : Alignez le réservoir sur le mur en bougeant la cuvette sans la soulever. Serrez les écrous.

    12 : Reliez le tuyau d’entrée d’eau et les raccords de compression au tuyau d’approvisionnement flexible. Ouvrez l’eau, actionnez la chasse et vérifiez les fuites.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire plomberie, sanitaires et chauffage<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Les carillons et sonnettes utilisent un courant à très basse tension. Un transformateur réduit le courant de la maison de 220 volts à 6, 12 ou 24 volts. Un voltage réduit ne cause pas de secousse électrique. Il existe également des carillons de 220 volts sans transformateur.

    Panne des carillons et sonnettes

    Vérifiez d'abord les fils entre le bouton et le transformateur. Le fil mince peut être brisé ou court-circuité. Dans ce cas, reliez les fils ou enveloppez-les de chatterton. Si les fils sont intacts, le bouton de la sonnette s'est peut-être oxydé. Si les points de contact sont faciles d'accès, passez-les au papier abrasif. Sinon, remplacez le bouton. Si la cause est ailleurs, examinez les raccords du carillon ou de la sonnette que les vibrations peuvent avoir relâchés. Il est peu probable que le défaut soit dans le dispositif du carillon ou de la sonnette. Si vous pensez que si, il est plus facile de remplacer ces articles que de les réparer.

    L'installation d'un nouveau carillon

    Localisez le transformateur, reliez les fils au carillon et ensuite au bouton. Voyez si le carillon et le transformateur utilisent le même voltage. L'étiquette vous l'indiquera. Les transformateurs utilisent différents voltages: n'employez que ceux qui conviennent à votre carillon.

    La pose des carillons

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    1. Installez le transformateur dans une boîte de jonction. Le courant coupé, enlevez les débouchures; placez les fils.

    2. Fixez le transformateur avec un écrou. Certains se montent à l'extérieur de la boite, mais les fils vont à l'intérieur.

    3. A l'aide de connecteurs isolés, reliez les fils du transformateur à ceux de la maison: rouge (phase) avec rouge (phase), bleu (neutre) avec bleu (neutre).

    4. Reliez les fils à basse tension de la sonnette aux bornes du transformateur. Faites courir les fils jusqu'au carillon.

    5. Les fils du bouton passent à l'intérieur ou a l'extérieur du chambranle. Percez la moulure et reliez-les au bouton.

    6. Reliez tous les fils aux bornes appropriées sur le carillon. Le fabricant indique celles-ci, d'habitude.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire électricité<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    2 commentaires