• Les toilettes ont des siphons qui peuvent se boucher et où les nettoyeurs chimiques peuvent difficilement pénétrer. Il vaudrait mieux employer plutôt un débouchoir de type ventouse qui possède un rebord assez large pour couvrir le drain de la cuvette. Si l’obstruction résiste, il reste le débouchoir à tuyaux. Le manche est recourbé pour donner accès au siphon des toilettes.

    Les outils pratiques

    -Employez un débouchoir de caoutchouc(ventouse) pour enlever l’obstruction.(>>>voir la photo de l’outil<<<)

    -Employer un débouchoir de cuvette pour enlever une obstruction solide.(>>>voir la photo de l’outil<<<)

    Réalisation du débouchage

    Placez le débouchoir dans le siphon et tournez la poignée de la manivelle (suivant modèle) pour le faire avancer jusqu’à l’obstruction. Il est préférable d’accrocher l’obstruction et de la retirer vers soi ou de la briser plutôt que de la pousser plus avant. Une fois l’obstruction brisée, les débris sont emportés par l’eau de la chasse. A défaut de débouchoir de tuyaux, un débouchoir en caoutchouc fera l’affaire, mais il sera plus difficile de l’installer dans le siphon. La main enveloppée d’un sac de plastique, placez le débouchoir dans le siphon. Faites ensuite avancer le câble dans le siphon jusqu’à l’obstruction, en tâchant de l’accrocher pour la retirer.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Un cintre peut servir de sonde et d’accrocheur d’obstruction. Un jouet ou une brosse à dents s‘enlève difficilement. Lorsque l’obstruction résiste toujours, il ne reste plus qu’à enlever la cuvette de son socle, à la retourner et à en retirer l’obstruction par le dessous. Une cuvette qui se bouche souvent peut avoir une obstruction partielle. Il faut faire passer le débouchoir dans les tuyaux pendant que la chasse d’eau fonctionne. S’il ne s’agit pas d’une obstruction partielle et que la cuvette est du type “siphon inversé”, il faut remplacer l’appareil par un des modèles “siphon à jet”. Ces derniers coûtent plus cher, mais ils possèdent une ouverture à l‘arrière du réservoir, ouverture située sous le niveau de l’eau.

    La pompe à air comprimé pour déboucher un évier

    On débouche un tuyau obstrué entre l’évier et l’évent grâce à une pompe à air comprimé. Enlevez le bouchon de l’évier, masquez le trop-plein, versez de l’eau dans l’évier, insérez un bout de la pompe dans l’ouverture du drain et pressez le piston qui exercera une poussée sur l’obstruction.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire plomberie, sanitaire et chauffage>>>

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Tout d’abord, assurez-vous que vous pouvez exécuter le travail vous-même, sans l’aide d’un électricien diplômé, ou faites approuver votre travail, celui-ci terminé. Utilisez une échelle robuste. Avant de commencer, coupez le courant principal ou le circuit alimentant le lustre. Utilisez un testeur de ligne pour savoir si le fil est encore connecté.

    Si le vieux support de l’appareil est du même type que celui qu’on vous a fourni avec l’appareil neuf, employez le vieux, de préférence. Pour soutenir le lustre, en cours de travail, accrochez- le à la boîte avec un morceau de fil de fer ou avec une ficelle solide. Reliez le fil rouge (phase) de la boîte du plafond au fil rouge (phase) de l’appareil, et le fil bleu (neutre) au fil bleu (neutre). Il n’est pas nécessaire de raccorder le fil de terre. Voyez à ce que les fils ne frottent pas contre une surface capable d’user l’isolant. Enroulez de chatterton les endroits vulnérables. Fixez les connecteurs avec du chatterton. Si vous préférez des connexions soudées, avivez les fils puis soudez-les et enveloppez-les d’assez de chatterton pour qu’ils aient l’épaisseur de l’isolant.

    Les étapes de réalisation

    1. Coupez le courant. Dégagez et enlevez les chaînes. Tenez la garniture d’une main. Desserrez la vis de pression ou l’écrou sous la garniture.

    2. Soutenez l’appareil: tirez les fils. Enlevez les connecteurs ou coupez les connexions. Enlevez le manchon fileté du goujon dans la boite du plafond.

    3. Enlevez un peu d’isolant sur le fil du nouvel appareil. Reliez les fils de l’appareil et ceux de la boîte avec les connecteurs en métal.

    4. Replacez le manchon fileté sur le goujon de la boîte. Reliez les fils de l’appareil et ceux du plafond, rouges(phase) ensemble, bleus (neutre) ensemble.Certains appareils ont un support d’acier fixé sur un goujon au centre de la boite, et l’appareil est boulonné au support. Ils se posent aisément. Ou encore: le support est boulonné aux oreilles de la boite. L’appareil est aussi boulonné au support.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire électricité<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire
  • Afin de permettre à chacun de se familiariser, en moins de 30 mn, avec l’éclairage (principales notions, règles de l’art et recyclage des lampes), et d’évaluer son niveau de connaissance, l’AFE* et l’éco-organisme Récylum ont créé un E-Learning en ligne gratuit et accessible à tous. Un jeu permet également de simuler différents types d’éclairage dans les principales pièces d’une habitation.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    N’hésitez pas à tester ce nouvel outil composé de plusieurs modules indépendants permettant de suivre cette e-formation en une ou plusieurs fois.

    Connectez-vous dès maintenant : http://www.afe-eclairage.com.fr/formation.php

    * L’Association française de l’éclairage, association loi 1901, constitue le point de rencontre de tous ceux qui, dans diverses disciplines, s’intéressent à l’éclairage, et établit des guides techniques et des recommandations sur l’éclairage, tant intérieur qu’extérieur. Ses travaux sont menés de manière consensuelle à partir de l’expertise de ses adhérents parmi lesquels figurent des médecins et des experts scientifiques, des techniciens spécialistes de la protection de l’environnement et de la normalisation, des fabricants d’éclairage, des installateurs et concepteurs lumière, et des distributeurs d’énergie.

    Son comité scientifique, le CIE France, représente la voix de la France dans les travaux européens et internationaux liés à l’éclairage : réglementation et normalisation notamment. Plus de renseignements sur www.afe-eclairage.com.fr

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire actu brico : communiqué de presse<<<


    votre commentaire
  • L’argenterie comme tout métal doit être nettoyée et traitée avec soin pour conserver toute sa splendeur. Beaucoup d’objet sont recouverts d’une simple couche d’argent mais, il existe aussi des objets en argent massif, des bijoux en argent et des objets en métal argenté. Découvrez quelques méthodes pour redonner vie à vos objets en argent.

    L’entretien périodique

    L’entretien périodique de l’argenterie est couramment utilisé en restauration pour nettoyer l’argenterie de table. Les restaurateurs utilisent pour cela, soit de l’eau savonneuse, de l’alcool à brûler, mais aussi du vinaigre blanc qui est fréquemment employé pour le nettoyage.

    Vieille méthode de nettoyage à l’ancienne

    1. De la pâte de nettoyage est préparé avec du blanc d’Espagne et de l’alcool à brûler. L’objet est ainsi frotté avec cette pâte.

    2. L’objet est ensuite frotté avec un chiffon doux pour le faire briller.

    Technique moderne de nettoyage

    1. Des produits spéciaux pour argent existe dans le commerce, il faut frotter les objets oxydés avec ces produits à l’aide d’une éponge ou d’un chiffon de coton.

    2. Ensuite, les laver à l’eau savonneuse et les rincer à l’eau clair.

    3. A l’aide d’un chiffon doux, les faire briller.

    Le nettoyage des objets sans frotter

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Pas facile de nettoyer vos objets ciselés ou guillochés, alors une technique existe pour remédier à ce problème.

    1. Au fond d’une casserole, installer une feuille d’aluminium.

    2. Ajouter du gros sel par pincées au fond de la casserole et sur l’aluminium.

    3. Mettre les objets à nettoyer au fond de la casserole et les recouvrir d’eau.

    4. Allumer votre plaque chauffante et faire bouillir l’eau pendant 10 à 15 min. En principe un phénomène chimique par électrolyse doit se produire et provoquer le rejet de l’oxydation de vos objets en argent sur l’aluminium.

    5. L’aluminium devrait avoir noirci et vos objets en argent nettoyés.

    6. Sortez les objets en argent de la casserole, les faire sécher et les faire briller à l’aide d’un peau de chamois.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire entretien et réparations<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Procédez à une inspection minutieuse à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, une ou deux fois par an. De petites réparations, si elles sont négligées, peuvent provoquer de gros ennuis, onéreux en temps et en argent. Pour l’inspection à l’intérieur, voyez la liste suivante et pour l'inspection de l'extérieur >>>Cliquez ici<<<.

    Liste des contrôles

    1. Grenier: Recherchez les fuites dans le toit; vérifiez les ouvertures par lesquelles des chauves-souris pourraient pénétrer; inspectez l’isolation, les chevrons, les évents, la cheminée et les murs.

    2. Fenêtres: Assurez-vous que les châssis fonctionnent bien, que les carreaux, cordes et chaînes sont intacts, que les serrures fonctionnent, que les coupebise ne sont pas usés.

    3. Salles de bains: Vérifiez si les robinets gouttent, si la pomme de douche coule, si la chasse d’eau fonctionne, si l’alimentation en eau chaude est normale.

    4. Murs et plafonds: Examinez les peintures, le papier-peint et les rubans des panneaux-muraux; recherchez les fissures, trous ou bosses dans le plâtre.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    5. Planchers: Recherchez les lames de parquet qui craquent, les plinthes et moulures fendues ou écornées, les carreaux abîmés ou manquants.

    6. Escaliers: Assurez-vous que les marches, la rampe et les barreaux ne branlent pas et sont en bon état.

    7. Radiateurs: Vérifiez si les robinets coulent; purgez l’air, au début de la saison de chauffe.

    8. Conditionneurs d’air: Nettoyez les filtres avant l’été; recouvrez en hiver la partie à l’extérieur.

    9. Portes: Vérifiez si elles se coincent ou s’affaissent; examinez serrures et chaînes et coupe-bise.

    10. Foyers: Inspectez le régulateur de tirage, l’âtre, la grille, les chenets, le tamis, le manteau.

    11. Cuisine: Vérifiez l’installation électrique des appareils ménagers; nettoyez le ventilateur et enlevez les dépôts de poussière et de graisse.

    12. Sonnerie des portes: Faites l’essai des dispositifs sonores: carillons, vibreurs, système antivol.

    13. Fournaise: Y a-t-il fuite dans les canalisations, les conduits de fumée, la chambre de combustion? Vérifiez régulateur de tirage, courroie et pales; (remplacez le filtre; huilez le moteur).

    14. Installation électrique: Repérez à travers toute la maison les fils dénudés, les mauvaises connexions, les prises et les interrupteurs défectueux.

    15. Plomberie: Inspectez drains, siphons, tuyaux de renvoi, conduit d’eau principal et robinets d’arrêt.

    16. Caves et sous-sols: Recherchez les indices d’humidité, les fuites, les fissures ou le bris du plancher, les fissures dans les murs. Examinez les joints entre le plancher et les murs où les fuites se produisent.

    17. Canalisation de sous-sol: Vérifiez les conduits d’eau froide du sous-sol; enveloppez-les d’un matériau isolant pour éviter la condensation qui amène des suintements en été et du gel possible en hiver.

    18. Appuis des fenêtres: Ils souffrent des intempéries, surtout quand ils sont exposés au soleil du midi: poncez-les et repeignez-les. Recouverts de lamifié de plastique, ils ne nécessitent aucun entretien.

    19. Fenêtre de cave: Regardez si les fenêtres au ras du sol n’ont pas été attaquées par les termites.

    20. Solives: Assurez-vous que les charges sont réparties sur toutes les solives et qu’aucune n’a de jeu visible avec la poutre principale. Enfoncez des cales.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire entretien et réparations<<<


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires