• En hiver, le froid sévit et l’eau peut geler dans les tuyaux pour diverses raisons.A cause des espaces découverts des caves non chauffées ou alors, un circuit d’eau extérieur non coupé. L‘eau se dilate en gelant; si le tuyau ne se dilate pas aussi, il fend. La coupure du circuit ou l’isolation protège contre une basse température, mais n’empêche pas le gel.

    Pour l’éviter, enveloppez le tuyau d’un fil électrique chauffant, puis couvrez-le d‘isolant pour lui conserver sa chaleur. Branchez le fil quand la température descend sous le point de congélation. On se sert aussi de ce fil pour dégeler les tuyaux. Il existe d’autres méthodes. L’une des meilleures consiste à verser de l’eau bouillante sur des serviettes enroulées autour du tuyau gelé. On peut aussi dégeler au chalumeau, mais il faut prendre garde que la pression de la vapeur ne fasse éclater le tuyau. Ne chauffez pas un tuyau plus que la main ne peut endurer.

    L’isolation des tuyaux

    L’isolation protège de deux façons: elle empêche les tuyaux d’eau froide de suinter quand il fait chaud et elle réduit les pertes de chaleur des tuyaux d’eau chaude. Il y en a plusieurs types. Le plus simple, pour les tuyaux d’eau froide, est un liquide qui contient du liège moulu fin. Avec un pinceau, on en applique une ou plusieurs couches, jusqu’à ce qu’on obtienne l’épaisseur désirée. La meilleure façon d‘isoler un tuyau est de le recouvrir d’un ruban gommé isolant semblable à du mastic. On enroule le ruban en spirale autour des tuyaux et des raccords.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Une autre méthode efficace consiste à enrouler du ruban gommé autour des tuyaux recouverts de pâte plastique. Pour les raccords, on trempe le ruban dans la pâte et on le moule en place. On obtient une excellente isolation faite en mousse plastique, de mousse d’amiante, de feutre de laine ou d’enveloppes de tuyau en fibre de verre. Les morceaux d’isolant épais sont fendus pour s‘ajuster facilement sur une longueur de tuyau. On les coupe en sections avec une égoïne à dents fines comme une scie à métaux, par exemple.

    Réparer un tuyau percé

    -Réparez temporairement une fuite mineure avec du ruban gommé.

    -Une pâte d’époxy arrête les fuites des raccords. Coupez l’eau.

    -Une bride de tuyau boulonnée sur caoutchouc arrête une grosse fuite.

    -Une bride de boyau sur caoutchouc arrête une fuite légère.

    -Une boîte de fer blanc coupée en deux et serrée entre 2 pièces de bois arrête une fuite temporairement.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire plomberie, sanitaire et chauffage>>>

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Connecter et dénuder est sans nul doute l’activité la plus courante en électricité. Toutes ces connexions sont généralement effectués par vissage et consiste à raccorder plusieurs fils dénudés dans des bornes ou dominos et les serrer par des vis. Ces fils peuvent être aussi raccorder ensemble dans une même borne…

    Aujourd’hui le matériel à bien évolué, auparavant des dominos était couramment utilisés, maintenant ils sont remplacés par des barrettes de connexion offrant plusieurs connecteurs réalisés en polyéthylène séparables. Ces connecteurs possèdent deux entrées fournis avec deux vis.

    Les étapes d’une connexion réussie

    1. A l’aide d’une pince à dénuder, dénuder les fils et dans le cas de fils souples, les torsader à l’aide des doigts pour obtenir des fils bien rigides.

    2. Desserrer toutes les vis de vos connecteurs.

    3. Insérer les fils dans les trous des connecteurs et serrer les vis.

    4. La technique est identique pour n’importe quel appareils et connecteurs (barrettes, dominos…)

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    5. Dans le cas de boîtes de dérivations, n’oubliez pas de bien serrer les fils dans les bornes car ces boîtes étant facilement remuables, vos fils risquerais de se défaire et provoquer une disjonction. Cette exemple est surtout valable pour un plafonnier raccordé avec deux éclairages.

    6. Dans vos boîtes de dérivations, n’oubliez de connecter vos fils :

    - Phase de couleur rouge sur l’autre phase de même couleur.

    - Neutre de couleur bleu sur l’autre neutre de même couleur.

    - Terre de couleur jaune/blanc sur l’autre terre de même couleur.

    Conseils et avertissement

    Dés que c’est possible lors de vos connexions :

    -Couper vos fils de longueurs suffisantes et les dénuder sur une longueur inférieure à vos connecteurs.

    -Respecter les couleurs des fils et les connecter toujours du même côté.

    -Toujours bien serrer les vis sur les fils pour que la connexion soit beaucoup plus opérationnelle et sûr. Si possible les connecter en doublure dans les connecteurs.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

     

    >>>Sommaire électricité<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire
  • Le monoxyde de carbone émis par la fumée est très dangereux pour la santé et peut provoquer de grave conséquence. Les détecteurs de fumée vont être obligatoires pour toute habitation et pourront aider à sauver des vies. Alors, suivez ces étapes pour installer des détecteurs de fumée et vous protéger, vous et votre famille.

    Les choses dont vous aurez besoin:

    -Batteries au lithium.

    -Des piles standard de 9 volts.

    -Mètre.

    -Détecteurs de fumée.

    -Ensembles de tournevis.

    -Chevilles.

    -Perceuse à vitesse variable.

    -Echelle.

    Les étapes de réalisations

    1. Promenez-vous dans votre maison et localiser les zones où vous voulez monter des détecteurs de fumée. Les détecteurs doivent être installés seulement à l'intérieur des chambres et éventuellement dans les couloirs.

    2. Prenez votre échelle et monter les détecteurs de fumée le plus haut possible - sur un mur ou au plafond.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    3. Assurez-vous de bien les placer au centre du plafond ou au plus haut de votre mur. La fumée monte, donc si vous avez un plafond de forme irrégulière, opté pour le plus haut point.

    4. Evitez de monter des détecteurs de fumée à proximité des fenêtres et des portes, là ou la fumée est susceptible de s'échapper.

    5. Evitez d’installer des détecteurs de fumée dans les cuisines, salles à manger ou salles de séjour et de toute source de vapeur tel que, cheminées, bougies…afin d’éviter de provoquer des fausses alertes.

    6. Suivez le mode d'emploi pour le montage des détecteurs de fumée car d'un fabriquant à l'autre leurs installations peuvent varier.

    7. Concernant les détecteurs de fumée raccordés au réseau électrique de la maison, faite intervenir un électricien dans le cas ou il vous est impossible de les raccorder vous même.

    Conseils et avertissements

    -Dans les couloirs, prendre soin que les détecteurs ne soient pas trop près des portes de salle de bains car la vapeur des douches et des bains peut déclencher les alarmes.

    -Testez vos détecteurs de fumée tous les mois. Si ils fonctionnent à piles, les changer lorsque vous modifiez vos horloges d'heures d'hiver et d'été.

    -Si un détecteur de fumée se déclenche, vous devez sortir au plus vite de votre habitation.

    -Rentrez dans votre maison qu’une fois l’incendie maitrisé.

    -Évitez toute projection de peinture et enlever régulièrement la poussière sur vos détecteurs de fumée.

    -Remplacer tous les détecteurs de fumée après 10 ans d'utilisation.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire aménagements intérieurs/rénovation<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Le bois fait partie intégrante des constructions que ce soit pour réaliser des étagères, des rangements, des planchers, des meubles…On utilise généralement du bois massif, des panneaux dérivés du bois, des planches de contreplaqués, des panneaux de particules ou encore des panneaux de fibres. Le bois demeure l’un des principaux matériaux utilisés dans le bâtiment.

    Tout savoir sur le bois massif

    Le bois massif est extrait d’un tronc d’arbre abattu afin d’être découpé pour être transformé en poutres, planches, bastaings, lattes, chevrons, plateaux et liteaux.

    - Vous trouverez des liteaux de sections 10 x 15 mm.

    - Vous trouverez des poteaux de 140 x 140 mm.

    - Vous trouverez des bastaings de 60 x 275 mm.

    Ils sont généralement vendus bruts ou rabotés. Le bois vendu brut est utilisé pour les charpentes et celui vendu raboté est directement utilisable pour la menuiserie.

    Les essences de bois

    Ces différentes variétés de bois s’appel des essences et il en existe en menuiserie plusieurs dizaines. Pour l’ébénisterie et les charpentes on privilégiera d’avantage l’origine géographique du bois (bois européens ou tropicale) et sa nature (résineux, feuillus). Par exemple en bois européen vous trouverez des essences de résineux (sapin, épicéa, pin, douglas) et des essences feuillus (chêne, châtaignier, hêtre, noyer, orme, merisier). En bois tropicale vous trouverez des essences uniquement feuillues (okoumé, acajou, teck, wengé, iroko, ramin, sipo). Le bois de charpente est réalisé avec des résineux (conifère), les planches sont réalisés avec du bois de résineux ou chêne et les moulures et baguettes sont réalisés avec du bois de résineux, ramin et chêne.

    Les avantages et inconvénients du bois massif

    Il a l’avantage de posséder une belle couleur et un bon veinage. Par contre il a plusieurs inconvénients :

    -A cause des variations de températures et d’humidités, il à tendance à se déformer.

    -Le prix est assez élevé du aux essences nobles comme le chêne, le hêtre, l’acajou, le teck...

    -Pour la réalisation des planches la largeur est limité car ça ne peut pas dépasser le diamètre du tronc d’arbre.

    Tout savoir sur les panneaux

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Tous les panneaux sont évidemment conçues avec du bois, il ont vu le jours en 1921 pour la fabrication des meubles et permettant à la menuiserie de bénéficier de planches minces pour de grande surface, ayant l’avantage d’être moins cher que le bois massif. Ces panneaux sont fabriqués avec des chutes, des déchets de bois ou par déroulage (technique identique à celle d’un taille crayon). Ces panneaux ont l’avantage de pouvoir être disponible en magasin de bricolage et chez votre négociant bois en grandes dimensions (à partir de 1,20 m par 2 m), pouvant être recoupés à la mesure désirée.

    Vous trouverez dans le commerce 8 compositions différentes de panneaux en bois :

    Les panneaux latté ou en contreplaqué latté

    Ils sont composés de lattes en bois tendre sous forme rectangulaire, collées les uns aux autres et recouverts sur chaque face d’une feuille de placage. Ont les utilisent pour réaliser des plans de travails, des étagères, mais aussi des tablettes et des portes de placards. Leurs épaisseurs varient de 13 à3 8 mm. Ces panneaux ont l’avantage d’être parfaitement rigide dans le sens de la longueur.

    Les panneaux en contreplaqués multiplis

    Ils sont composés de feuilles de bois assemblées et collées  à fils croisés les unes sur les autres. Ils sont souvent disponibles en bois exotiques tel que l’okoumé et le sipo mais aussi en bouleau et en pin. Vous les trouverez aussi sous forme de contreplaqués avec parements décoratif en chêne. Ont les utilisent pour réaliser du mobilier, et tous types de travaux de menuiserie. Leurs épaisseurs varient de 3 à 50 mm. Ces panneaux ont l’avantage de posséder une grande résistance, une grande stabilité et une grande souplesse permettant de pouvoir les cintrer.

    Les panneaux lamelé-collé

    Ils sont composés de lamelles de bois assemblées et collées les unes sur les autres. Vous les trouverez sous forme de vrai lamellé-collé fabriqué en bois durs et sous formes de tablettes de pin constituées de planchettes. Ont les utilisent comme du bois massif avec des finitions vernies ou cirées destinées aux rayonnages. Leurs épaisseurs varient de 10 à 65 mm pour le vrai lamellé-collé et 19 mm pour les tablettes de pin. Ces panneaux ont l’avantage de posséder une meilleure stabilité que le bois massif et un aspect avec possibilité de finitions tel que les teintes, vernis, et les lasures.

    Les panneaux agglomérés ou panneau de particules

    Ils sont composés de copeaux liés entre eux par des résines et ils sont fabriqués par pressage ou extrusion. Ont les utilisent pour les planchers, les cloisons et les divers aménagements qui doivent être revêtus, enduit ou peint. Leurs épaisseurs varient de 5 à 40 mm. Ces panneaux ont l’avantage d’être peut cher, mais ont l’inconvénient d’être moins esthétiques et moins solides.

    Les panneaux aggloméré plaqué ou mélaminé

    Ils sont composés de panneaux d’agglomérés et sont recouverts d’une feuille de placage en bois mais aussi, ils peuvent être recouverts d’un revêtement décoratif. Ont les utilisent pour les meubles, les aménagements, les plans de travail, les bureaux, les portes et placards et les plans de salle de bains. Ces panneaux ont l’avantage d’être peut cher et d’être décoratif.

    Les panneaux en fibres dures

    Ils sont composés de fibres de bois étalées en couches minces puis compressées sur une toile. Ont les utilisent pour les fonds de meubles et les tiroirs. Leurs épaisseurs varient de 1.6 à 8 mm. Ces panneaux ont l’avantage d’être souples, résistants et peuvent facilement être cintrés.

    Les panneaux MDF ou fibres moyenne densité

    Ils sont composés de fibres de bois très fines, compressés et assemblés par une résine. Ont les utilisent pour les meubles mais aussi pour des réalisations avec moulages. Leurs épaisseurs varient de 10 à 30 mm. Ces panneaux ont l’avantage d’être homogène et de posséder une structure identique les uns des autres. Ils sont aussi faciles à travailler.

    Les panneaux triply

    Ils sont composés de trois couches de lamelles de pin, pressé et assemblés avec une colle résistant à l’humidité. Ont les utilisent pour la construction de maison à ossature bois, cloisons, planchers et réalisation en intérieurs et extérieures. Leurs épaisseurs varient de 6 à 22 mm. Ces panneaux ont l’avantage d’être résistant à l’humidité et permettent de les utiliser tel quel.


    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

     

    >>>Sommaire menuiserie/réalisations en bois<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Un aspirateur à besoin d'entretien régulier sinon il ne durera pas longtemps. Si les parties aspirantes sont obstruées, le moteur peut risquer de griller. Les rouleaux, les brosses ont besoin d'un entretien plus régulier. Vérifiez l'état du remplissage de votre sac puis suivez ces conseils et votre aspirateur durera de nombreuse années.

    1. Vérifiez les rouleaux et les brosses de votre aspirateur fréquemment. Retirez ficelles, cheveux et  peluches qui sont pris dans le rouleau. Utiliser des ciseaux si nécessaire.

    2. Débranchez l'alimentation électrique et retirer la plaque inférieure pour nettoyer le filtre. Effectuer cette opération une fois par mois, selon la fréquence d'utilisation de votre aspirateur. Placer de vieux journaux sous la plaque inférieure pour protéger votre plancher contre la saleté qui tombe.

    3. Retirez les rouleaux et les brosses selon les directives du fabricant.

    4. Regardez pour voir s'il ya de la saleté ou des débris dans le chemin de courroie ou du rouleau de la brosse et la retirer. Des touffes de cheveux peuvent être enroulées autour des roulements des rouleaux et doivent être supprimés. Utilisez des ciseaux ou un autre outil pointu si nécessaire.

    5. Nettoyez les rouleaux et brosses avec une éponge humide si vous le souhaitez. Retirez la charpie des rouleaux et brosses avec les doigts ou un peigne.

    6. Inspectez la courroie pour voir si elle est usée, car une courroie défectueuse affecte les performances de vos rouleaux et brosses. Remplacez-la si elle est usée.

    7. Insérez le rouleau et la brosse dans son logement en veillant que la courroie soit bien en place. Réinstallez la plaque inférieure du boîtier et la fixer avec des pinces ou des attaches.

    Conseils et avertissements

    - Ne plongez pas les rouleaux et brosses dans l'eau.

    - Contrôlez régulièrement votre sac car quand il est plein, les qualités d'aspiration deviennent faible et vous faite ainsi fatiguer votre moteur.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

     

    >>>Sommaire entretien et réparations<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires