• Coller le bois permet d’assembler les éléments entre eux ou de les réparer. Cette technique s’utilise le plus souvent en menuiserie et en ébénisterie associé à d’autres techniques comme par exemple le clouage et le tourillonnage. Selon les cas on utilise différentes colles.

    Les colles vinyliques à bois

    Ces colles à bois sont utilisées pour des collages en intérieurs, à l’écart de l’humidité, des variations de température et de l’humidité. Ces colles sont de couleur blanche mais deviennent incolore une fois sèche. Vous les trouverez soit en pot, en flacon ou en tube. Vous pouvez optez pour des colles standard ou des colles rapides.

    Les colles pour extérieur à bois

    Ces colles à bois sont conçues pour résister à l’humidité, aux variations de températures et aux intempéries. Elles sont essentiellement utilisés pour les menuiseries.

    Vous en trouverez deux types :

    -Les colles marines qui sont utilisées pour les bois soumis à l’humidité et l’immersion dans l’eau.

    -Les colles polyuréthane qui permettent l’assemblage du bois avec d’autres matériaux comme le polystyrène, la mousse isolante, le tissu de verre, la brique et le béton…Ces colles se trouvent avec deux composants à mélanger avant l’emploi. Elles sont colorées donc il faut absolument nettoyer les débords de colle avant le séchage complet.

    Colle néoprène

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Ces colles sont utilisées pour le collage des matériaux minces sur le bois comme par exemple le stratifié, le bois en feuilles, les panneaux, le liège…Ces colles sont à double encollage lorsque les surfaces à coller sont posées les unes contre les autres, elles adhères donc par contacts. Vous les trouverez dans le commerce en deux versions (liquide ou gel) et une autre version  plus utilisés pour les surfaces verticales car elles ne coulent pas.

    La préparation de votre encollage

    1. Les surfaces de bois à coller doivent être lisses et planes, alors il faut les raboter ou les poncer avant encollage.

    2. Dépoussiérez au pinceau ou à la brosse les surfaces de bois à encoller.

    3. A l’aide d’un chiffon mouillé avec du trichloréthylène ou dégraissant, les dégraisser si votre bois et gras.

    Techniques essentielles de collage du bois

    1. En couche étaler la colle finement et régulièrement.

    2. Mettez en contact les surfaces à encoller.

    3. A l’aide de serre-joints, serrer l’ensemble et mettre des cales pour assurer le maintien des pièces à assembler et protéger contre les marques de serre-joints.

    4. Pour l’extérieur, utilisez de la colle à bois de type marine ou polyuréthane pour assembler ou réparer.

    5. Pour encoller deux parties à assembler, utilisez de la colle rapide pour vos réparations.

    Le placage du bois

    1. A l’aide d’une spatule dentée appliquez la colle néoprène sur l’une des surface à encoller.

    2. La deuxième surface doit-être encollé de la même façon. Vous devez attendre le séchage de colle avant de plaquer vos deux panneaux entre eux.

    3. En intercalant des bandes de carton ou de contreplaqué mince, encollez les panneaux entre eux.

    4. Pour assurer le collage, bien presser en veillant à ne pas déplacer les panneaux puis enlevez les bandes intercallaires.

    5. Avec un maillet et une cale de bois, maroufler toute la surface.

    Respecter les conditions  d’humidité et de température

    Pour la qualité de prise du collage, l’humidité et la température ambiante joue un rôle essentiel :

    -La colle prend plus vite si la température est élevée, l’idéal pour la température doit se situer de 15 à 25°.

    -Il faut savoir que l’humidité provoque un retard de séchage.

    -Pour une meilleure qualité de collage, laisser la colle et le bois sécher pendant quelques heures dans votre local.

    Quelques conseils

    -Pour toute utilisation de la colle, lire attentivement son mode d’emploi.

    -Pour un encollage efficace déposer un fine couche et régulière de colle car un excèdent de colle peut retarder le  processus de séchage.

    -Pour un encollage parfait, utiliser aussi des serres-joints et des cales et faire attention de ne pas les encoller.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire menuiserie/réalisations en bois<<<

    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Les stores enrouleurs permettent de vous abriter des regards et du soleil direct. A la fois décoratifs et discrets, ils sont disponibles sous différents coloris, se mariant très bien avec du papier peint, des peintures déco. Ils ont l’avantage de prendre peut de place sur vos fenêtres.

    Bon à savoir

    Les stores à enrouleurs possèdent un mécanisme à chaînette perlée, d’un tissu ou de lames et se composent d’un tambour d’enroulement. Les stores se remontent en actionnant la chaînette qui entraîne l’enrouleur.

    La pose d’un store enrouleur

    Plusieurs principes de pose sont possibles, cela dépend du style que vous voulez pour votre pièce et du modèle de fenêtre ou de porte vitrée :

    1 : Vous pouvez poser en embrasure pour que le store descende le long de la fenêtre.

    2 : Vous pouvez poser sur le battant de fenêtre pour que la fenêtre puisse s’ouvrir en gardant votre store baissé.

    3 : Vous pouvez poser en applique pour que le store soit poser devant l’embrasure.

    Pour effectuer ces principes de pose, vous pouvez opter pour plusieurs systèmes de fixation :

    1 : Vous pouvez optez pour une fixation de face pour la pose en applique. Elle permet aussi la pose en embrasure et sur le battant de fenêtre.

    2 : Vous pouvez optez pour une fixation au plafond pour la pose en applique et en embrasure.

    Préparation de la pose et prise des mesures

    Afin de bien préparer votre pose, il est essentiel lors de la prise des mesures d’inclure vos poignées, rebords de fenêtre etc…

    La préparation de pose pour un store en embrasure

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Commencez par prévoir une largeur suffisante du store et mesurer la largeur de l’embrasure de mur à mur. Pour éviter le frottement du store sur les côtés, retirer 2 cm. Il faut vérifier au préalable que la fenêtre puisse s’ouvrir quand vous allez lever le store.

    La préparation de pose sur le battant de la fenêtre

    Il faut pour cela mesurer la largeur des battants de fenêtre. Pour éviter le frottement du store, retirer 2 cm. Assurez vous que les battants puissent s’ouvrir après la pose

    La préparation de pose en applique

    Vous devez rajoutez 5 cm de largeur supplémentaire de l’embrasure pour que celle ci soit idéale. L’essentiel est de pouvoir recouvrir votre fenêtre à égal distance de l’entourage.

    La préparation de pose et mise à dimension

    Effectuer directement la pose si votre store correspond aux bonnes dimensions. Sinon procéder à la mise à dimension du tissu et du tambour à enrouleur.

    Mise à dimension d’un tambour à enrouleur :

    Il faut mesurer la largeur de la fenêtre ou de l’embrasure. Du côté opposé du mécanisme à chaînette marquez votre mesure sur le tambour. A l’aide d’une scie à métaux, sciez le tambour à la mesure désirée et remettre le cache à son extrémité. Vous devez ôter 2 cm de moins que la dimension du tambour à la barre de lestage afin qu’elle ne dépasse pas de l’ourlet.

    Mise à dimension du tissu :

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Commencez par dérouler entièrement votre tissu et marquez à plusieurs endroits la dimension du tambour en prenant soin d’ôter 1 cm. Placez votre règle de coupe et couper le tissu avec précision à l’aide de ciseaux. Assembler votre tissu sur le tambour et installer votre barre de lestage dans l’ourlet du bas. N’oubliez pas de centrer votre tissu, de le coller et l’enrouler à la main.

    La pose du store

    Fixation de face :

    1 : Pour permettre l’ouverture de la fenêtre, mesurez la distance entre le châssis et le haut du store.

    2 : En tenant compte des poignées, rebord, radiateurs etc…mesurer la distance entre l’huisserie et le store.

    3 : Ajouter des supports d’éloignement si la distance est inférieure à 3,5 cm environ.

    4 : En prenant soin de respecter des mesures équivalentes, mesurer la distance de part et d’autre de la fenêtre. Pour placer le mécanisme à chaînette, ajouter environ 1 cm.

    5 : Pour le premier support de fixation, tracez l’emplacement prévu.

    6 : Avant de poser les supports de fixation, effectuez une pose d’essai.

    7 : Avant de visser le support, percer votre mur avec un forêt adapté au support et enfoncez vos chevilles puis fixer vos supports.

    8 : Dans les supports de fixation, emboîter le tambour.

    La pose des fixations de côté

    Cette pose est identique à celle de face. A partir d’un angle sur le côté du mur, mesurer et marquer la hauteur et l’écartement entre le store et la fenêtre.

    La pose avec fixation au plafond

    Cette pose est identique à celle de face. A l’aide d’une équerre marquez sur le plafond l’écartement entre le store et la fenêtre. Mettre le store vers soi pour occulter d’avantage la pièce.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire aménagements intérieurs/rénovation<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Le soleil est la source d’énergie la plus abondante alors pourquoi ne pas l’exploiter au maximum. L'énergie solaire peut être employée pour faire n'importe quoi, y compris pour vous aidez à chauffer l’eau! Un chauffe-eau solaire est simple à réaliser contrairement à se que pense les gens. Mais cette solution est très rentable et vous permet de chauffer votre propre eau pour vos tâches courantes d’extérieurs. En outre, un chauffe-eau solaire permet de limiter l'émission de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

    Les étapes de réalisation

    1. Procurez vous un réservoir et percez un trou sur le côté à environ 6 cm du fond du réservoir, en utilisant une scie cloche.

    2. Faites glisser une première rondelle en caoutchouc sur le robinet d'arrosage et insérez le robinet d'arrosage dans le trou du réservoir.

    3. Placez la seconde rondelle sur le robinet d'arrosage à l'intérieur du réservoir. Enroulez du ruban téflon tout autour des filets du robinet d'arrosage de sorte qu'il forme une ou deux couches complètes bien lisses.

    4. Enfilez l'écrou sur le robinet d'arrosage et le serrer en tenant la partie externe de la bavette avec une clé à tube tout en tournant l'écrou avec une clé à molette. Une fois le tout bien serrée, placer le réservoir sur une zone où il obtiendra une constante lumière directe du soleil. Il est préférable d’installer le réservoir hors d’une surface engazonnée, car cela détruirait l'herbe en dessous.

    5. Remplir le réservoir avec de l'eau et couvrez-le avec un couvercle. L'eau sera chauffée toute la journée. Vous pouvez brancher sur le robinet, un tuyau flexible afin d’amener et verser l’eau à un endroit précis.

    6. Profitez pleinement de votre eau chaude, qui à été chauffé naturellement par le soleil.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire maison écolo<<<


    votre commentaire
  • Dans une construction neuve, une rénovation ou pour un appartement, les plafonds suspendus en plaques de plâtres sont maintenant de plus en plus utilisés. Ils permettent d’abaisser un plafond trop haut, de renforcer votre isolation ou voir même, de cacher un ancien plafond endommagé. L’avantage de ces plafonds est de pouvoir installer des spots lumineux encastrés afin d’avoir un éclairage discret, efficace et esthétique.

    Vous trouverez dans le commerce des spots encastrés de 220 V et des spots de 12 V de basse tension avec transformateur et facile à encastrés dans des plafonds suspendues. Les transformateurs sont simplement posés sur le faux plafond.

    Votre alimentation électrique

    L’alimentation doit avoir été réalisé au préalable lors de la pose du faux plafond. Dans le cas contraire, placer une baguette en périphérie du plafond puis tirer les fils par dessus à l’aide dans fil en Nylon.

    Comment installer un spot halogène 12 V ?

    1. Commencez par percer à la scie cloche votre plaque de plâtre, au dimensions intérieur du spot à installer.

    2. Vous pouvez aussi couper à la scie égoïne en ayant pris soins de tracer sa découpe au compas.

    3. A l’entrée du transformateur se trouve un domino pour raccorder l’alimentation, alors les raccorder à votre circuit électrique domestique.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    4. Mettez le transformateur dans le trou préalablement fait auparavant à la scie cloche et le fixer à l’aide de clips ou le laisser posé sur la plaque de plâtre.

    5. Installez le spot dans son trou et le fixer à l’aide des clips fournis.

    6. Installez l’ampoule halogène sur la douille en prenant soins de manipuler celle-ci avec précaution. Servez d’un chiffon pour éviter de toucher directement l’ampoule avec vos doigts.

    7. Installez l’ampoule sur le spot et la fixer à l’aide du slip.

    8. Contrôler le bon fonctionnement de votre installation et orientez le spot à un endroit précis.

    Comment installer un spot  de 220 V

    1. Coupez votre alimentation électrique au tableau ou à l’interrupteur.

    2. Procédez maintenant à la connections du spot sur votre alimentation électrique.

    3. Installez le spot dans son trou et le fixer à l’aide des clips fournis.

    4. Installez l’ampoule halogène sur la douille en prenant soins de manipuler celle-ci avec précaution. Servez d’un chiffon pour éviter de toucher directement l’ampoule avec vos doigts.

    5. Utilisez pour votre spot des ampoules à incandescence, halogène ou à réflecteur.

    6. Contrôler le bon fonctionnement de votre installation et orientez le spot à un endroit précis.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire aménagements intérieurs/rénovation<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Une  tâche sur un tapis est toujours un problème embarrassant et délicat à résoudre. Une méthode simple consiste à appliquer du nettoyant à vitres sur votre tâche pour l’enlever. Alors, essayer vous verrez bien.

    Les choses dont vous aurez besoin :

    -Chiffons secs

    -nettoyant à vitres

    -De l'eau

    Les étapes de réalisation

    1. Vaporiser légèrement la tache avec le nettoyant à vitres.

    2. Tamponner la tâche avec un chiffon propre et secs.

    3. Procurez vous un deuxième chiffon, l’humidifier et tamponner la tache.

    4. Répétez les étapes 1 à 3 jusqu'à ce que la tache soit enlevée. Laisser sécher complètement.

    Conseils et avertissements

    -S'il s'agit d'une grosse tâche, laisser le nettoyant pour vitres reposer 5 minutes avant de tamponner.

    -Sur de la moquette de couleur, effectuez un test dans un endroit non visible avant de commencer.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire entretien et réparations<<<

    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires