• Que vous soyez bricoleur débutant ou expérimenté, votre boîte à outils devra posséder une gamme d'outils de base essentielle au bon déroulement des petits travaux de la maison.

    Ce qu’il faut acheter d’abord

    Les locataires ne possèdent, en général, que quelques outils étale ceux qui les dépanneront et qui serviront également aux propriétaires. Quand vous achetez des outils, choisissez les meilleurs. Un marteau de qualité vous durera la vie entière, Un marteau moins bon se brisera et devra être remplacé. Quand viendra le temps d’ajouter à votre outillage de base, faites l’acquisition de pièces d’importance: une perceuse électrique et un étau. L’étau se fixe aisément à une table de cuisine. Un étau à 2 mâchoires, monté sur un établi solide, convient aux travaux d’envergure. Dégagez vos renvois vous-même à l’aide d’un débouchoir à ventouse et vous économiserez: achetez-en un à long manche. Avant d’accumuler d’autres outils, offrez-vous, pour les ranger, un coffre à plateau amovible que vous pourrez transporter là où vous exécuterez vos travaux. Complétez votre outillage à mesure que grandissent votre expérience et vos besoins, mais si vous ajoutez un second outil électrique à votre équipement - vous avez déjà une perceuse, souvenez-vous - Alors, achetez une scie portative électrique. Vous serez ensuite en mesure d’entreprendre toutes sortes de travaux de bricolage.

    Outillage de base:

    Scie, marteau, chasse-clous, vis et clous variés, ruban à mesurer, forets et perceuses, poinçon, tournevis, pinces, colle, pinceau, niveau, papiers abrasifs et bloc, clé à molette, couteau, débouchoir, huile, rabot Surforrn.

    Outillage complémentaire:

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Scie à métaux, rabot, scie à dos et boite à onglets, ciseaux à bois, pinces coupantes, gros tournevis clé à tubes, pince-étau, serre en C, pierre à l’huile, lime, niveau, équerre à combinaison, chalumeau, méches et vilebrequin, perceuse électrique, étau, pince à démolir

    Outillage de luxe:

    Cisailles, pinces de plombier, grattoir, pinces , à dénuder, agrafeuse, couteau à mastiquer, pistolet à souder, brosse à poils d’acier, pinceaux, scie électrique portative, ponceuse, scie sauteuse, serre à coulisse. . les outils électriques additionnels.

    Les outils et leur usage

    Travail

    Outils à main appropriés

    Outils électriques utiles

    Découpage d'un trou circulaire

    scie à guichet ou à découper, compas, perceuse, râpe.

    Perceuse, scie sauteuse.

    Découpage d'un trou carré

    perceuse à main, règle, scie à guichet

    scie à découper, perceuse.

    Vis dans la maçonnerie

    scie en étoile, goujon, marteau, boulons

    perceuse de ½ , perceuses à pointe au carbure

    Fixation pour murs creux

    boulons d'ancrage, tournevis, perceuse.

    Perceuse.

    Fixation au bois

    Perceuse, marteau, poinçon, tournevis.

    Perceuse.

    Consolidation de la brique

    ciseau à froid, mortier, marteau époussette.


    Réparation de la planche à clin

    Egoïne, marteau, chasse-clous, levier, pinceaux, peinture, ciseau à bois

    scie circulaire ou à découper.

    Remplacement de clous crochis dans le carton-fibre

    Pinces, chasse-clous, clous obturateur, marteau


    Obturation de mur en plâtre

    Scie, latte métallique, couteau, papier abrasif, obturateur,  apprêt


    Réparation de tuyaux percés

    collier de retenue,  tournevis, clé.


    Dégagement de portes renflées

    Tournevis,  papier abrasif, rabot.


    Remplacement de carreaux

    ciseau à bois, marteau mastic, pointes de vitrier, peinture, couteau à mastic.


    Remplacement de cordons de châssis

    Tournevis, corde, ciseau à bols, couteau, marteau.


    Dégagement de châssis collés

    Marteau, cire, couteau à mastic


    Remplacement de douilles ou d'interrupteurs (coupez le courant)

    Tournevis,  chatterton, douille ou interrupteur


    Travail

    Outils à main appropriés

    Outils électriques utiles

    Remplacement de fiches

    Fiche, pistolet à souder, pinces coupantes, décapant, couteau,  chatterton, brasure.


    Remplacement de cordons de lampes

    cordon neuf, pinces coupantes, tournevis, couteau.


    Correction de tables et chaises branlantes

    Marteau, colle, grattoir.


    Réparation de barreaux

    serre à sangle, colle.


    Brûlure de cigarette sur tapis

    brosse à poils, d'acier.

    aspirateur électrique.

    Tuyaux obstrués

    Débouchoir à ventouse,clé, seau, produit chimique.


    Recollage de carreaux et d'accessoires de céramique

    Poinçon, torchon, mortier céramique.


    Recollage du papier peint

    Adhésif, eau, ciseaux,  torchons.


    Réparation des carreaux de sol

    couteau à mastic, marteau, ciseau à bois, adhésif, papier abrasif.


    Enlèvement de lames de parquet

    chasse-clous, ciseau à bois, scie, pied-de-biche, marteau.

    scie circulaire portative.

    Parquets qui grincent

    Perceuse, fraise, vis à bois, marteau.

    Perceuse.

    Ponçage de parquets

    Grattoir, chasse-clous, papier abrasif, marteau, pied-de-biche.

    Aspirateur, perceuse à bande et à disque.

    Montage des portes

    Ciseau, poinçon, gabarit, rabot, marteau, tournevis, perceuse.

    Perceuse, toupie.

    Pose des serrures

    Vilebrequin, marteau, perceuse, tournevis, ciseau, poinçon.

    Perceuse, toupie, scie cylindrique.

    Barreaux branlants

    Adhésif, serre à sangle, lime à bois, couteau.

    Perceuse.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire outillages<<<

    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Le béton est un matériau réalisé avec du sable, du gravier, du ciment et de l’eau  préalablement bien mélangé selon les réalisations à effectuer. Il à l’avantage d’être un matériau de construction le plus utilisé en maçonnerie . Avec ce matériau, vous pouvez aussi bien réaliser une dalle de béton, un plancher ou encore des murs coffret qui ont besoins pour leurs réalisations de grandes quantités de béton. Pour ce faire, il faut en général faire appel à une centrale à béton qui le livre à votre domicile à l’aide d’une toupie (Camion transportant le béton). Mais pour réaliser vos petit ouvrages comme des fondations de muret, des escaliers de jardin…on réalise sois même son béton à la bétonnière ou à la gâche.

    Les composants du béton

    Deux composants principalement utilisés pour réaliser du mortier sont aussi utilisés pour le béton : le ciment et le sable (sec de préférence). Ils doivent avoir les mêmes qualités. Pour le béton, il faut ajouter en plus du gravier qui peut être issu de rivière ou encore concassé, issu de carrière. Vous trouverez votre gravier sous diverses grosseurs de granulométrie :

    -Pour vos coffrages et vos mouillages, vous trouverez du gravillon fin de 5 mm.

    -Pour vos allées, terrasses, moyens coffrages et scellements, vous trouverez du gravillon moyen de 8 mm.

    -Pour vos bétons armés (ferraillés), gros coffrages, vous trouverez du gravillon de gros calibre de 12 mm.

    -Pour vos fondation, et bétons de construction, vous trouverez du gravillon de très gros calibre allant de 20 à 30 mm de grosseur.

    -Vous trouverez ce gravillon symbolisé par plusieurs chiffres, par exemple 8/15 sous forme de plusieurs mélanges en granulométries.

    Le dosage en eau

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Le dosage en eau est très important mais la majore partie du temps dosé comme bon vous semble. Il faut savoir qu’un béton trop mouillé à un retrait important en eau au séchage et qu’un béton trop sec est peu compact, moins résistant, manquant d’homogénéité.

    Comment doser votre béton

    Il faut savoir que ces dosages sont réalisés pour du sable sec ; Donc plus il est mouillé, moins vous aurez à mettre d’eau.

    -Pour réaliser des fondations et semelles en fouille, avec un sac de 50 kg de ciment, il vous faudra : 100 litres de sables, 100 à 120 litres de gravillons et 30 litres d’eau.

    -Pour réaliser un muret, pour un sac de 50 kg de ciment, il vous faudra 50 litres de sables, 100 à 110 litres de gravillons et 25 litres d’eau.

    -Pour des aires bétonnées, aires de garage, avec un sac de 50 kg de ciment, il vous faudra :60 litres de sables, 100 à 120 litres de gravillons et 25 litres d’eau.

    -Pour une dalle de jardin avec un sac de 50 kg de ciment, il vous faudra : 30 litres de sables, 100 à 115 litres de gravillons et 20 litres d’eau.

    -Pour réaliser des fondations et semelles en fouille avec, un 1 m3  de béton fini, prêt à l’emploi (avec environ 175 l d’eau), il vous faudra : 600 litres de sables, 600 à 800 litres de gravillons et 250 kg de ciment.

    -Pour réaliser un muret avec un 1 m3  de béton fini, prêt à l’emploi (avec environ 175 l d’eau), il vous faudra : 300 litres de sables, 600 à 650 litres de gravillons et 300 kg de ciment.

    -Pour des aires bétonnées, aires de garage, avec un 1 m3  de béton fini, prêt à l’emploi (avec environ 175 l d’eau), il vous faudra : 5OO litres de sables, 800 à 1000 litres de gravillons et 350 kg de ciment.

    -Pour une dalle de jardin, avec un 1 m3  de béton fini, prêt à l’emploi (avec environ 175 l d’eau), il vous faudra : 250 litres de sables, 900 à 1100 litres de gravillons et 350 kg de ciment.

    Les adjuvants

    Des adjuvants peuvent être utilisés comme par exemple :

    -Un antigel quant vous gâcher du béton à des températures inférieures à 0°C.

    -Des plastifiants qui permettent de faciliter la réalisation des linteaux, tranchées profondes et étroites, gros coffrages, etc…

    -Les retardateurs de prises qui permettent de pouvoir utiliser votre béton plus longtemps.

    -Les colorants en poudre pour les bétons visibles afin d’améliorer l’aspect fini.

    Les étapes de réalisation d’une gâchée de béton

    1. Commencez par mettre dans votre bétonnière tout en la laissant tourner, une quantité d’eau nécessaire à la gâchée de votre béton.

    2. Versez dans la bétonnière du gravier tout en la laissant tourner afin de mouiller votre gravillon

    3. Versez la quantité nécessaire de ciment dans la bétonnière pour qu’il puissent se mélanger à l’eau et bien s’incruster autour des gravillons.

    4.Versez votre quantité de sable nécessaire à la pelle ou au sceau dans votre bétonnière tout en ayant pris soins de relever le volume de sable que contient votre pelle. Pour un dosage au sceau, prendre connaissance de son volume.

    5. Tout en laissant tourner la bétonnière, ajoutez un peu d’eau sans dépasser la quantité nécessaire pour votre gâchée.

    6. Une fois votre béton bien homogène, le verser dans une brouette ou sur une aire de gâchage et procédez à la coulée.

    7. Prendre soin de bien nettoyer votre matériel après la coulée du béton.

    Petit conseil

    Pour bien nettoyer la cuve de votre bétonnière, il est conseillé de verser du gravillon dedans et la laisser tourner quelques minutes.

    A lire également à ce sujet :

    >>>Gâcher sois-même du béton<<<

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire maçonnerie et carrelage<<<

    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire
  •  

    Vous possédez quelques vieux pots en terre cuite mais vous ne savez pas quoi en faire. Alors, rien de plus simple, pourquoi ne pas les réutiliser pour rendre votre jardin plus attrayant et lui donner une petite touche supplémentaire pour la déco.

     

    Bon nombre d’entre nous réutilisent ces pots pour agrémenter une rocaille, réaliser des figurines ou tous simplement s’en servir comme paillage décoratif. Pour ma part, j’ai eu l’idée d’en faire une déco originale, c’est-à-dire : un bonhomme afin d’apporter au jardin un élément structurel lui permettant d’être mis en valeur et d’être plus agréable à vivre. Peut-être désireriez-vous faire la même chose chez vous. Alors, sans plus attendre découvrez les étapes de réalisation de ce bonhomme. Il faut savoir que cette réalisation peut résister aux intempéries (vent violent, pluies, tremblement de terre…) étant donné l’incroyable solidité de sa structure. Ce bonhomme une fois en place ne peut plus être déplacé !

    Les choses dont vous aurez besoin

    -Un gros pot en terre cuite pour le corps

    -Des pots de 2 à 4 litres pour les jambes

    -Des petits pots pour les bras

    -Une coupe en plastique pour le chapeau ou crâne

    -Un pot de 4 à 5 litres pour la tête

    -Fers à béton

    -Deux tiges filetés

    -Ecrous

    -Rondelles

    -Sables

    -Gravillons

    -Ciment

    -Reste de peintures

    -Un vieux balai à gazon

    -3 Stipas (Plante : graminée)

    -1 Plectrantrus (plante retombante annuelle)

    -Et tous l’outillage nécessaire pour sa réalisation

    Le Plan

    Avant de commencer la construction du bonhomme un petit plan à été réalisé afin d’avoir un aperçu du futur bonhomme, le voici :

    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

    Réalisation de la structure

    1. Commencez par préparer vos fers à béton (utiliser des fers à béton de faible diamètre sinon il vous sera impossible de les travailler) et les cintrer aux dimensions du bonhomme.

    2. Préparez vos tiges filetés pour la réalisation des bras et celles incorporées aux corps.

    3. Cette étape est importante pour le bon déroulement des prochaines opérations.

    4. Aidez vous ci nécessaire du plan ci-dessus pour le modèle.

    Construction du corps : assemblage des pots

    1. Positionnez vos fers à béton préalablement préparé auparavant dans le pot du corps et lié au fer à béton de la tête.

    2. Percez deux trous dans le pot du corps à hauteur voulu pour les bras et installer deux tiges filetés de 20 cm environ, 2 rondelles, 2 écrous pour le bras droite et la même chose pour le bras gauche. Ces tiges filetés serviront pour la fixation futur des bras.

    3. Gâchez une brouette de béton de façon homogène afin d’en avoir suffisamment pour le remplissage du corps et de la tête.

    4. Effectuez une première coulée de béton dans la tête. Le béton doit se trouver au ras du bord du pot puis superposer une petite planche dessus. Retournez l’ensemble, tête à l’envers sur un support bien plat.

    5. Effectuez une deuxième coulée dans le pot du corps en positionnant correctement vos fers à béton. Comme précédemment, le béton doit arriver au ras du bord du pot (Voir photo).

    6. Avant séchage complet, installer vos deux premiers pots de démarrage des pieds à mi-hauteur.

    7. Laissez sécher l’ensemble une bonne journée.

    8. Il faut savoir que pour les pieds, la taille des pots est indicative ; l’essentiel étant que l’ensemble soit assemblés de façon harmonieuse.

    9. Préparez une autre gâchée de béton et remplissez les pots au fur et à mesure de votre progression.

    10. Une fois la hauteur désirée obtenu, calez les pieds afin qu’ils ne puissent plus bouger.

    11. Laissez sécher l’ensemble une bonne journée. Pendant ce temps, commencez la construction des bras qui devront être fixés après la mise en place du bonhomme.

    Construction des bras

    1.Commencez la construction des bras mais ne pas les fixer à la structure, cette étape se fera en fin de construction.

    2. Prenez votre première tige filetée préalablement préparée auparavant puis position en bout de tige une rondelle et un écrou.

    3. Insérez votre premier petit pot en le fixant à l’aide d’une autre rondelle et d’un autre écrou.

    4. Insérez deux autres pots mis cul à cul et les fixer comme précisée à l’étape 3.

    5.Insérez deux autres pots et renouvelez l’étape 4.

    6. Positionnez votre dernier pot comme bon vous semble. Percer deux trous sur le côté du pot dont un du diamètre de la tige filetée et l’autre du diamètre de l’écrou de façon à ce que celui-ci puisse s’insérer dans l’écrou.

    7. Bien serrer le tout, mais délicatement afin de ne pas casser votre pot.

    8. Votre premier bras est maintenant terminé. Pour le deuxième répéter les étapes 2 à 7.

    Mise en place du bonhomme

    1. Creusez une bonne fausse et y insérer un tube creux de bon diamètre arrivant à hauteur du sol et l’enfoncer de 10 bon centimètres. Ce tube permettra de caler votre bonhomme à hauteur du sol avant la coulée.

    2. Pour la mise en place il est conseillé d’être au minimum 3. Lier une corde de part et d’autre du bonhomme maintenu aux tiges filetés en attente, pour les bras. Deux personnes tiennent la corde et une les pieds.

    3. Positionnez le bonhomme face à la fausse de façon à ce que le fer à béton arrive au niveau du tube enfoncé dans le sol.

    4. Soulevez délicatement le bonhomme et le positionner droit appuyé sur le tube. Stabiliser le avec du fil de fer avant la coulée.

    5. Préparez une gâchée de béton et procédez à la coulée jusqu’à hauteur des pieds.

    6. Laissez sécher une bonne journée avant de retirer les fils de fer.

    Les finitions

    1.Vous pouvez maintenant fixer vos bras à la structure du bonhomme.

    2. Pour la déco, installez un balai à gazon, râteau ou autre…préalablement préparée auparavant.

    La petite touche en plus

    Peinture : Commencez par peindre le pot qui servira de corps avec vos vieilles peintures de récupérations, en appliquant une ou deux couches de peinture. Peignez le pot en plastique servant de chapeau dans la couleur de votre choix. N’oubliez pas de découper le fond du pot et de le percer pour l’évacuation de l’eau. Laissez sécher.

    Mise en place des plantes : Retournez le pot en plastique préalablement peint auparavant sur la tête et bien le positionner. Ajoutez votre terreau et vos plantes (dans cette exemple, 3 Stipas : graminées très rustique). Pour la plante du bras, une plante bisannuelle, vivace ou annuelle retombante de votre choix fera l’affaire. Dans cet exemple, un Plectrantrus.

    Et pour finir

    Profitez pleinement de votre déco et soyez fier de l’avoir réalisé vous même.

    Partager sur Facebook


    >>>Sommaire aménagements extérieurs<<<


    4 commentaires
  • Les systèmes de chauffage géothermique utilisent l'énergie naturelle du sous-sol profond pour fournir le chauffage et la climatisation des maisons et entreprises
    La croûte terrestre est en constante mutation , elle évolue et se brise. Quand ce processus prend place, l'énergie est libérée sous forme de chaleur, de vapeur ou d'eau chaude . En tirant parti de ces ressources , les gens peuvent créer des logements confortables qui sont à la fois économe en énergie et abordables pour les exécuter . La plupart des propriétaires qui comptent sur cette technologie utilise une pompe à chaleur géothermique pour profiter de l'énergie géothermique sous la surface de la Terre. Ces pompes sont installées à côté de la maison , et reste au dessus du sol . Un capteur est rattaché à l'unité et sous terre sur des dizaines voire des trentaines de mètres. La profondeur de la tuyauterie dépendra de la profondeur du potentiel géothermique d'énergie optimale. La pompe va forcer l'eau froide dans les tuyaux . Comme l' eau passe à travers les poches de l'énergie géothermique , elle est naturellement chaudes , comme elle passe en arrière vers la surface , la chaleur est extraite de l'eau en utilisant un système d'échange de chaleur . Le système d'échange de chaleur est lancé par l'électricité, et les transferts de l'énergie thermique des tuyaux en air chaud pour chauffer la maison. L'eau froide dans les tuyaux est ensuite recyclé par la pompe à chaleur et permet la réduction des déchets puis le maintien de l' efficacité du système. En été , le débit de l'eau peut être inversé pour aider à garder la maison fraîche .
     

    Une autre possibilité d'utilisation de chauffage géothermique dans la maison repose sur une technologie géothermique connue sous le nom « roches chaudes. " Ce système est utilisé dans les zones où aucune poche d'énergie géothermique existent près de la surface de la Terre. Dans ce système , un alésage est fait à travers l'écorce terrestre et les couches de roche. En raison de la modification constante des plaques de la Terre , ces roches contiennent un niveau élevé de chaleur naturelle. En passant à travers les roches , elle est chauffé à des températures élevées . Elle est ensuite pompée à la surface par une pompe à chaleur géothermique et passé à travers une turbine électrique pour chauffer la maison.

    Les propriétaires qui profitent de systèmes de chauffage géothermique peuvent s'attendre à économiser de 30 à 75 pour cent sur leur facture annuelle d'énergie . En outre, ils aident l'environnement en évitant l'utilisation de combustibles fossiles ou d'autres technologies qui peuvent créer des gaz à effet de serre  appauvrissant la couche d'ozone . Enfin, le système de chauffage géothermique peut ajouter de la valeur à une maison , la rendant plus attrayante pour les acheteurs .

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire maison écolo<<<


    1 commentaire
  • L'architecture bioclimatique permet de réduire la consommation d'énergie des maisons et peut être obtenu par des méthodes puis des techniques simples utilisant un modèle de construction appropriés (architecture bioclimatique) et des systèmes énergétiques efficaces de technologies, tels que les systèmes solaires passifs.

    L'architecture bioclimatique se réfère à la conception des bâtiments et des espaces (intérieur,extérieur) en fonction du climat local visant à assurer le confort thermique et visuel, en utilisant de l'énergie solaire et d'autres sources environnementales. Les éléments de base de la conception bioclimatique sont les systèmes solaires passifs qui sont intégrées sur les bâtiments et utlilise des sources environnementales (par exemple, soleil, air, vent, végétation, eau, sol, ciel) pour le chauffage, le refroidissement et l'éclairage des bâtiments.

    La conception bioclimatique prend en compte le climat local et comprend les principes suivants:

    -Protection contre la chaleur des bâtiments en hiver et en été, en utilisant des techniques appropriées qui sont appliquées à l'enveloppe extérieure du bâtiment, notamment par une isolation adéquate et étanchéité à l'air du bâtiment et de ses ouvertures.

    -Utilisation de l'énergie solaire pour le chauffage des bâtiments en hiver et pour l'éclairage naturel toute l'année. Ceci est réalisé par l'orientation appropriée des bâtiments et en particulier leurs ouvertures (de préférence vers le sud), par l'aménagement d'espaces intérieurs en fonction de leurs besoins en chauffage et en systèmes solaires passifs qui captent le rayonnement solaire et qui permet d'agir comme «naturelle» du chauffage ainsi que des systèmes d'éclairage.

    -Protection des bâtiments du soleil d'été, surtout par ombrage, mais aussi par le traitement approprié de l'enveloppe du bâtiment (à savoir l'utilisation de couleurs réfléchissantes et les surfaces).

    -Enlèvement de la chaleur qui s'accumule en été dans le bâtiment pour le milieu environnant à l'aide par des moyens naturels (systèmes de refroidissement passif et des techniques divers), telles que la ventilation naturelle, principalement pendant la nuit.

    -Amélioration - adaptation des conditions environnementales dans les intérieurs des bâtiments afin que leurs habitants les trouve confortable et agréable (soit une augmentation de la circulation de l'air à l'intérieur des espaces de stockage de chaleur, ou conservé au frais dans les murs).

    -Assurer l'ensoleillement associé à un contrôle solaire pour l'éclairage naturel des bâtiments, afin de fournir suffisamment de lumière et réparties également dans les espaces intérieurs.

    -Amélioration du microclimat autour des bâtiments, grâce à la conception bioclimatique des espaces extérieurs et, en général, de l'environnement bâti, en respectant tous les principes ci-dessus.

    Quels sont les systèmes passifs de chauffage - climatisation et éclairage?

    Les systèmes solaires passifs sont les parties intégrée - éléments d'un bâtiment qui fonctionnent sans pièces mécaniques ou de la fourniture d'énergie supplémentaire et sont utilisés pour le chauffage ainsi que des bâtiments de refroidissement naturel. Les systèmes solaires passifs sont divisés en trois catégories:

    -Systèmes de chauffage solaire passif

    -Passive (naturelles) Systèmes de refroidissement et autres techniques

    -Systèmes et techniques d'éclairage naturel

    La conception bioclimatique d'un bâtiment nécessite le fonctionnement simultané et coordonné de tous les systèmes de sorte que les prestations thermiques et visuelles puissent être combinées toute l'année. Voici un  exemple de plan type des pièces pour une maison bioclimatique :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Points particuliers à retenir:

    -Les bâtiments sont des consommateurs d'énergie intensive, contribuant ainsi de manière significative à l'effet de serre et les changements climatiques, qui ont un grave impact environnemental global.

    -Comme les habitants des bâtiments, nous pouvons rendre notre vie plus confortable afin de préserver l'environnement, notre santé et notre bien-être. Nous pouvons les utiliser à bon escient, à cette fin.

    -L'énergie que nous consommons dans les bâtiments est coûteuse. Il est intéressant de se poser  comme question : qui paie pour cette consommation et pourquoi ?.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    -Chacun de nous doit affecter la performance énergétique des bâtiments ou nous vivons. Si nous sommes conscients de la bonne conception des matériaux et de l'utilisation des technologies, nous pouvons les appliquer autant que possible dans chaque cas. Toute action, même la plus simple peut avoir des avantages sur l'énergie de notre bâtiment.

    Le soleil chauffe les bâtiments. Nous pouvons faire usage de cette connaissance pour le chauffage passif par  stratégies de conception bioclimatique.

    -Les bâtiments doivent être protégés du froid et de la chaleur en utilisant un matériau isolant approprié.

    -Tout comme nous protéger du soleil en été, alors devrions-nous protéger les bâtiments ou nous vivons ?

    -le refroidissement naturel par rapport à l'air conditionné, fournit non seulement des économies d'énergie, des avantages économiques et environnementaux, mais constitue également une approche différente ayant comme objectif le confort et le bien-être.

    Nous pouvons utiliser nos ressources naturelles, et aussi réduire les charges internes des bâtiments en conséquence.

    Nous pouvons utiliser la lumière du jour, mais nous devons comprendre et résoudre le problème de l'éblouissement.

    -Les bâtiments doivent fonctionner rationnellement afin de garantir l'efficacité des systèmes passifs pour favoriser l'économie d'énergie. Nous ne devons pas oublier d'ouvrir et de fermer les fenêtres et les stores de manière appropriée.

    -Nous ne devons pas oublier que la consommation d'énergie entraîne une dégradation de l'environnement. En revanche, le bioclimatique pour les bâtiments économes en énergie aide à améliorer la qualité de vie de leurs utilisateurs.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire maison écolo<<<


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires