• La chimie moderne a permis la création d’un large choix de colles qui permettent de tout coller et de tout réparer… ou presque. Seuls certains matériaux plastiques qui sont antiadhérents comme les silicones, le téflon ou le polyéthylène, ne peuvent être collés. 

    Tous les collages sont efficaces et assez faciles à réaliser à condition d’utiliser la colle adaptée. Il n’existe aucune colle universelle ou polyvalente malgré leurs appellations. Choisir la colle qui correspond aux matériaux à assembler ou à la matière à réparer et respecter scrupuleusement son mode d’emploi.

    Conseils

    -Les surfaces à coller doivent toujours être parfaitement propres, exemptes de poussières et de traces grasses.

    -Certaines colles sont irritantes ou ont une manipulation qui présente des risques (la colle cyanoacrylate par exemple). Respecter les précautions indiquées sur les conditionnements.

    -Les colles ayant, généralement, plusieurs utilisations, choisir la colle selon les utilisations principales indiquées sur sa notice d’emploi.

    Coller la porcelaine à la cyanoacrylate

    Appelée couramment “glu” ce type de colle a une prise extrêmement rapide.

    1. Déposer quelques gouttes de colle sur les parties à assembler.

    2. Réunir les deux parties et les maintenir en contact jusqu’à la prise de la colle (entre 15 secondes et 1 minute).

    Colmater une fente

    Certaines colles cyanoacrylates, très liquides, s’infiltrent dans les fissures et assurent le collage d’objets fendus.

    Coller à la colle époxy

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    La colle époxy (ou époxyde) est une colle à deux composants, un adhésif et un durcisseur, qui doivent être mélangés avant utilisation. Il existe différentes versions de ces colles en fonction du temps de prise : de 90 secondes à plusieurs heures. Leur collage est très résistant.

    1. Mélanger intimement les deux composants.

    2. Étaler une mince couche de colle et assembler les éléments. Ici, la colle utilisée, de type “90 secondes”, permettra de tenir l’objet pendant la prise de la colle.

    3. Dans le cas d’un élément plus important en terre cuite, choisir de la colle de type “standard” ou “rapide”. Appliquer la colle.

    4. Positionner les pièces à coller.

    5. Enlever les coulures avec un chiffon mouillé d’alcool à brûler.

    6. Assurer le maintien des éléments avec du ruban adhésif résistant.

    Poser une pièce sur du vinyle souple

    Des ballons, des piscines d’enfants, des vêtements de pluie sont en vinyle souple et peuvent être déchirés. La réparation s’effectue avec de la colle spéciale et une pièce en vinyle transparent, vendue avec la colle.

    1. Dégraisser la surface à réparer avec de l’alcool à brûler.

    2. Déposer une mince couche de colle sur la pièce et sur la partie à réparer.

    3. Appliquer la pièce en appuyant fortement.

    4. Une goutte de cette même colle permet de reboucher un petit trou en réalisant une sorte de “soudure”.

    Réparer les plastiques durs

    1. La colle au polyuréthane permet le collage de la plupart des plastiques rigides, sinon utiliser de la colle époxy.

    2. Dans tous les cas, assurer le serrage de l’assemblage avec du ruban adhésif, de la ficelle, des élastiques…

    Recoller du cuir

    Utiliser de la colle à cuir ou de la colle néoprène à double encollage avec un temps de séchage “ouvert”.

    1. Après avoir nettoyé les surfaces à coller avec de l’alcool, déposer régulièrement de la colle sur les deux surfaces à assembler.

    2. Maintenir les deux surfaces écartées pendant le temps de séchage “ouvert” de la colle.

    3. Serrer fortement les surfaces entre elles, le collage est définitif.

    Coller un objet en métal

    Choisir de la colle époxy ou de la colle acrylique à deux composants, appelée aussi colle méthacrylate.

    1. Déposer une mince couche de colle sur une des parties à coller.

    2. Appliquer le catalyseur liquide sur l’autre surface.

    3. Mettre en contact et maintenir serré.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire entretien et réparations<<<

    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    rejoindre le groupe officiel de jardiner facile sur facebook
    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    2 commentaires
  • Un mur revêtu de papier peint doit être mis à nu avant d’être peint, ou habillé d’un nouveau papier ou revêtement mural. Le décollage peut être réalisé selon deux méthodes : la méthode à chaud et la méthode à froid.

    Ces deux méthodes consistent à dissoudre à l’eau la colle qui fait tenir le papier peint sur le mur. Il faut donc que l’eau traverse le papier pour accéder à la colle.

    Décoller à chaud

    Le décollage à chaud est la méthode traditionnelle des professionnels. Elle utilise la vapeur produite par une décolleuse à vapeur constituée d’un système de production de vapeur, d’un plateau de décollage et d’un tuyau reliant les deux. La chaudière de la décolleuse peut être alimentée au gaz butane ou à l’électricité. Le principal inconvénient de ce type de décollage est la forte production de vapeur qui apporte beaucoup d’humidité dans la pièce. Il est donc impératif de travailler fenêtre ouverte pour créer une bonne ventilation.

    Les étapes de réalisation

    1. Protéger les plinthes avec une feuille de plastique collée par du ruban adhésif de masquage. Protéger aussi le sol avec une feuille de polyane ou une couche de papiers journaux.

    2. Dès que la décolleuse commence à produire de la vapeur, appliquer le plateau sur le papier peint pendant quelques secondes. Lorsqu’il se gondole, gratter avec un couteau de peintre.

    3. En commençant par les joints, on facilite le décollage. Il suffit de glisser le couteau sous le papier…

    4…. et de tirer sur le papier pour l’arracher en grands lambeaux.

    5. Utiliser un grattoir spécial à lame de rasoir pour enlever les morceaux de papier qui restent autour des prises, des interrupteurs électriques et le long des plinthes.

    Décoller à froid

    On utilise un produit spécial généralement appelé “décolleur à papiers peints”, qui est un agent mouillant à mélanger à de l’eau froide.

    Les étapes de réalisation

    1. Mélanger le décolleur à la quantité d’eau indiquée sur son mode d’emploi.

    2. Appliquer le mélange sur un lé de papier peint à l’aide d’une éponge ou avec un gros pinceau à badigeon. Laisser agir 10 à 15 minutes.

    3. Arracher le lé. Si plusieurs couches de papier sont superposées, appliquer du décolleur successivement sur chaque couche.

    Papiers vinyliques

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    Les papiers peints vinyliques sont constitués d’une couche de papier support et d’une couche décorative en polychlorure de vinyle. Cette couche plastique est imperméable, ce qui donne ses qualités spécifiques au papier vinylique : résistance à l’eau et lessivabilité. En revanche, cela empêche le décollage. Il faut donc griffer la couche vinylique pour que la vapeur ou le décolleur passe au travers et atteigne la colle.

    Les étapes de réalisation

    1. Avec un cutter ou un couteau universel, taillader le papier en le quadrillant.

    2. On peut aussi acheter un appareil spécial qui comporte des roues dentées. Le déplacer sur le papier pour que ses roues percent le vinyle d’une multitude de petits trous.

    Conseils

    -Éviter toujours de coller du papier peint ou un revêtement mural sur un ancien papier. La colle de pose du vieux papier a été conçue pour le poids de celui-ci ; elle risque fort de ne pas supporter l’ajout de poids du nouveau revêtement.

    -Sur des murs anciens en plâtre, éviter de laisser trop longtemps le plateau de la décolleuse en place, car la vapeur pénètre dans le plâtre qui sera long à sécher.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire peinture<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    1 commentaire
  • Les partenaires de Bien Bricoler à la maison !

     

    Le bricolage a enfin son annuaire

    Référencements de Bien bricoler à la maison !

    Notre site Bien bricoler à la maison est listé dans la catégorie Produits et services de consommation : Bricolage de l'annuaire Annuaire liens en dur

    Annuaire loisirs creatifs et activités manuelles Annuaire généraliste publimaxi.com: affichez vos sites au maximum ! ! Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
    Le Moteur
    Recherche-Web

    Recherchez Ici

    référencement gratuit
    •  référencement  •    positionnement    •  référencement manuel professionnel discount  •
    annuaires et moteurs
    Océanie Annuaire aquitaweb
    Annuaire gratuit Annuaire-bricolage.com: Tout pour bricoler, construire, rénover, décorer et jardiner facilement
    bricolage
    bricolage
    Conception et référencemet de sites internet
    annuaire Annuaire Webmaster annuaire Boosterblog Serrurier 75
           
           
           

    votre commentaire
  • Le tube de cuivre doit être coupé de façon nette et précise, sans écrasement, sinon il serait impossible de procéder à un quelconque assemblage. Utiliser un coupe-tube à molette.

    Les choses dont vous aurez besoins

    -Un coupe tube à molette

    -Un mètre

    -Un crayon de bois

    -Du tube en cuivre

    Les étapes de réalisation

    1. Positionner le tube de cuivre sur les rouleaux du coupe-tube et serrer la poignée jusqu’à ce que la molette entre en contact le tube.

    2. En tenant le tube d’une main, faire tourner le coupe-tube tout autour. La molette entame légèrement le cuivre.

    3. Serrer un peu la poignée afin d’enfoncer la molette dans la rainure déjà effectuée.

    4. Faire à nouveau tourner le coupe-tube autour du tube. La molette entame un peu plus le cuivre.

    5. Répéter les opérations 3 et 4 jusqu’à ce que le tube soit complètement coupé.

    6. Ébarber l’intérieur du tube avec l’ébarbeur qui est intégré à la poignée du coupe-tube…

    7. … ou qui est encastré dans le corps du coupe-tube.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire plomberie, sanitaire et chauffage>>>

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Les portes coulissantes sont les plus utilisées. Elles ont un avantage : elles ne créent aucun encombrement à l’ouverture, ce qui permet de les utiliser dans de petits espaces, en particulier dans les couloirs. Elles ont un inconvénient : on ne peut ouvrir qu’une partie du placard à la fois. Elles sont proposées dans une très large gamme de coloris et d’aspects : acier laqué, acier lamifié, mélaminés bois, mélaminés couleur, miroirs, miroirs sérigraphiés, etc.

    D’autres portes

    Les fabricants de portes de placards proposent d’autres types de portes : pliantes ou pivotantes. Ces dernières donnent un plus large accès au placard mais elles sont encombrantes à l’ouverture. Ils proposent aussi des kits d’aménagement intérieur de placard avec penderies et tablettes, et même des paniers coulissants, des supports de chaussures, etc.

    On parle le plus souvent de façades coulissantes, car il s’agit d’un ensemble de 2, 3, 4 ou 5 panneaux qui viennent en façade d’une niche dont la largeur peut dépasser 5 m. On peut aussi en faire la face avant d’un placard en posant une joue et un plafond ou une imposte, pour réaliser la jonction avec le plafond existant (>>>Voir articles : aménager un placard à portes coulissantes<<<). Il existe différentes marques et modèles de portes coulissantes qui ont chacune leur mode de pose, mais le principe est semblable pour toutes : elles reposent sur un rail bas, sur lequel elles roulent, et sont guidées dans un rail haut. L’essentiel est d’aligner parfaitement verticalement les deux rails. Dans une niche, on pose le rail haut et, au fil à plomb, on trace l’emplacement du rail bas.

    Les étapes de réalisation

    1. Tracer l’emplacement du rail bas en fonction de la profondeur du placard.

    2. Cheviller et visser.

    3. Fixer le rail haut par des serre-joints, mettre en place une porte et contrôler sa verticalité au niveau à bulles.

    4. Visser le rail haut dans le plafond du placard.

    5. Mettre en place les deux portes. Il suffit d’enfiler le haut de la porte dans le rail haut et de poser les roulettes sur la gorge du rail bas.

    6. Sur chaque roulette, une vis permet de régler la verticalité de la porte pour qu’elle se plaque parfaitement contre un côté de l’ouverture du placard.

    7. Éventuellement, coller les cales de fermeture autoadhésives, qui maintiennent chaque porte en position fermée.

    8. Finir en posant un couvre joint à cheval sur le plafond du placard et le rail haut.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire aménagements intérieurs/rénovation<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires