• Comment décaper et teindre un parquet en bois foncé

    Décider d'intervenir sur un parquet en bois dans votre maison peut être un processus difficile. S’il est en bon état, vous voulez très probablement ne pas le couvrir avec de la moquette ou des tapis...

    >>>Lire la suite...<<<

     


    Comment faire pour réparer du mobilier en cuir

    Le sentiment de luxe est glissé dans un canapé en cuir souple ou une chaise, mais quand vos  bien-aimés sont abimés, ne pas les jeter sur  le trottoir ou à la déchèterie...

    >>>Lire la suite...<<<

     


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire questions bricolage<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.slidein.clickintext.net/?a=9892"></script>

    votre commentaire
  • Décider d'intervenir sur un parquet en bois dans votre maison peut être un processus difficile. S’il est en bon état, vous voulez très probablement ne pas le couvrir avec de la moquette ou des tapis. Mais si le bois est en mauvais état, une restauration est la plus probable des solutions. Bien que la finition des parquets en bois ne soit pas évidente à réaliser, vous pouvez facilement intervenir sur des taches sombres à votre convenance. La Coloration des parquets en bois sombre prend un peu de temps, mais vous pouvez facilement le faire vous-même.

    Les choses dont vous aurez besoins :

    -décapant à vernis

    -Couleur de teinte pour bois

    -Pinceaux

    -Vernis

    -Chiffons

    -Lunettes de protection

    -Masque

    -Gants

    -Spatule

    Étape 1

    Mettez vos lunettes de protection, un masque et des gants pour réaliser cette rénovation.

    Étape 2

    Appliquer le décapant à vernis sur le dessus de l'ensemble du parquet en bois. (Vous enlèverez le vernis en quatre étapes pour rendre le travail plus facile pour vous, si vous avez peur de travailler sur une grande surface.) Laisser le décapant agir pendant 15 minutes.

    Étape 3

    Grattez le vernis avec une spatule à mastic. Enlever le vernis de votre parquet. Essuyez tout excès de résidus avec un chiffon.  Laisser la pièce sécher pendant une journée.

    Étape 4

    Appliquer la teinte sur tout l'ensemble du parquet en bois pour  le colorer dans la couleur de votre choix, en commençant dans un coin et de sorte que vous puissiez sortir de la pièce sans marcher sur votre travail. Laisser sécher pendant plusieurs heures.

    Étape 5

    Appliquer le vernis sur le parquet récemment teinté, en commençant dans un coin et de sorte que vous puissiez sortir de la pièce sans marcher sur votre travail. Laisser le vernis sécher pendant 12 heures. Appliquer une deuxième couche et laisser sécher pendant une journée.

    Conseils et avertissements

    -Porter des lunettes de protection, un masque et des gants.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire questions bricolage<<<

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  • Lorsqu’on doit réaliser des travaux, il est nécessaire de disposer d’une alimentation électrique qui garantisse la sécurité. On réalise pour cela un petit tableau de chantier avec plusieurs prises afin de pouvoir raccorder les appareils électriques utilisés pendant les travaux : spot halogène pour l’éclairage, bétonnière, perceuses, etc.

    Le tableau est constitué d’un morceau de contreplaqué sur lequel on fixe un petit coffret et des prises étanches. Le tableau comporte un disjoncteur différentiel général et des modules de protection par circuit (porte-fusible à cartouche ou disjoncteur). Dans notre exemple, on utilise trois modules portefusible 16 A qui protègent une prise modulaire posée dans le coffret et deux prises étanches extérieures au coffret. Chaque prise est alimentée par un fil de phase (rouge) et un fil neutre (bleu) qui vient du disjoncteur du tableau. Elle est aussi raccordée à la barrette de terre par un fil vert/jaune. Le tableau est alimenté par un câble souple à trois fils de 2,5 mm2 de section qui est raccordé au compteur de chantier.

    Les étapes de réalisation

    1. Fixer les socles de prises étanches.

    2. Visser l’ossature du coffret. Elle comporte un rail de fixation des appareils modulaires et une barrette de connexion.

    3. Clipser les différents modules nécessaires à l’installation.

    4. Poser le capot et positionner les modules. Des obturateurs boucheront les trous.

    5. Poser les obturateurs.

    6. Chaque prise est alimentée par un morceau de câble à 3 fils de 2,5 mm2 de section. Raccorder le fil vert/jaune sur la barrette de terre qui a été placée en haut du tableau.

    7. Raccorder la phase et le neutre sur les bornes du coupe-circuit.

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    9. … et de la prise intérieure au coffret.

    10. Un voyant lumineux, à côté du disjoncteur, permet de repérer le coffret de nuit. Il est alimenté à partir du disjoncteur.

    11. Du disjoncteur partent un fil rouge et un fil bleu qui alimentent le premier portefusible.

    12. Du premier porte-fusible partent les fils d’alimentation des suivants.

    13. Raccorder le fil d’alimentation qui vient du compteur aux bornes du disjoncteur et à la barrette de terre.

    14. Fixer les fils par quelques cavaliers.

    15. Découper le capot pour le passage des fils.

    16. Fermer le capot et accrocher le tableau au mur.

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire electricité>>>

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    votre commentaire
  •  

    Une terrasse peut être construite sur une chape de béton ou sur du sable. Le type de pose dépend du matériau utilisé pour le revêtement de finition. Une chape en béton accueille un carrelage ou une pierre naturelle tandis qu’une chape sur sable permet la pose de pavés de granit, de pavés autobloquants, de dalles ciment ou de dalles gravillons.

     

    Bon à savoir avant de commencer

    Des magasins de bricolage loue des bétonnières. Renseignez-vous au service location de votre magasin.

    La pose sur chape béton :

    1) Les fondations :

    - Délimiter à l’aide de piquets et de cordeaux le tracé de vos fouilles.

    - Prévoir 20 à 25 mm d’épaisseur pour le coffrage.

    - Creuser les fondations selon le principe ci-dessous.

    Epaisseur de revêtement final :

    - chape (3 à 5 cm),

    - semelle (8 à 10 cm),

    - couche de fond (8 à 10 cm).

    Si le sol est meuble, augmenter la profondeur de la couche de fond. Prévoir en périphérie, sur une largeur de 15 à 20 cm, une fondation de 60 à 80 cm hors gel en vue de la construction future d’une véranda.

    Le dosage du béton


    Ciment

    Sable

    Gravier

    Mortier pour chape.

    Pour 5 cm d'épaisseur sur 1 m²

    12,5 Kg

    27 à 30 litres

    -

    Béton pour une semelle de 10 cm d'épaisseur sur 1 m²

    25 Kg

    40 litres

    80 litres

    2) Le coffrage :

    - Réaliser un coffrage avec des planches de 20 à 25 mm d’épaisseur et d’une hauteur égale à celle de la dalle finie.

    - Fixer le coffrage avec des piquets. Contrôler l’horizontalité du coffrage au niveau à bulle, prévoir une pente de 2 cm par mètre pour l’écoulement de l’eau vers l’extérieur.

    - Pour des réalisations supérieures à 3 mètres, prévoir des joints de dilatations en cloisonnant la dalle avec des planches minces de 10 à 20 mm d’épaisseur.

    - Prévoir un joint de dilatation en polystyrène (ép. 10 mm) entre la maison et la terrasse.

    3) La couche de fond :

    - Pour une bonne assise, constituer la couche de fond de cailloux, briques ou pierres cassées.

    - Damer le fond avec du sable pour bloquer l’ensemble.

    4) La semelle :

    Portez des gants pour éviter tout contact du mortier avec la peau.

    - Si la surface à couvrir est supérieure à 6 m2, augmenter la résistance de la dalle en l’armant avec du fer à béton ou du treillis soudé, en particulier pour les allées carrossables.

    - Remplir le coffrage avec du béton.

    - Effectuer le remplissage en 2 coulées.

    - Poser le treillis entre les 2 coulées.

    - Vérifier le niveau avec une règle et contrôler la pente.

    - Talocher le béton sans attendre, ne pas lisser.

    - La chape brute est prête à recevoir le revêtement de finition. Une chape fine peut être réalisée après séchage du béton. Dans ce cas, le niveau du béton doit être légèrement inférieur à la hauteur du coffrage. Egaliser la chape fine à la règle en prenant appui sur les bords du coffrage.

    - Lisser soigneusement à la taloche.

    - Décoffrer après 3 ou 4 jours de séchage.

     La pose sur sable :

    1) Les fondations :

    - Délimiter exactement l’emplacement des fouilles à l’aide de piquets et de cordes.

    - Creuser sur une profondeur de 30 à 40 cm selon la nature du sol.

    - Prévoir une pente de 2 cm par mètre pour l’évacuation de l’eau. En cas de sol imperméable, prévoir la pose d’un drain.

    2) La couche de fond :

    - Pour une bonne assise, constituer la couche de fond de cailloux, briques ou pierres cassées, sur une dizaine de centimètres.

    - Damer.

    - Etendre un lit de sable de quelques centimètres d’épaisseur.

    - Compacter.

    Pour les surfaces de plus de 20 m2, il est conseillé de couler, sur une épaisseur de 10 à 12 cm, une semelle de béton constituée d’un mélange pas trop fluide de 25 kg de ciment, 80 à 90 litres de gravier et 40 à 45 litres de sable par 10 m2.

    3) La pose du revêtement de finition :

    - Sur le béton maigre sec, étaler une couche de 7 à 8 cm de sable ou de mélange sec de sable et de ciment (1 volume de ciment pour 7 de sable).

    - Niveler avec une planche et un niveau à bulle, en tenant compte de la pente (2 cm/mètre).

    - Poser les dalles ou les pavés autobloquants en ajustant le niveau avec le manche du marteau.

    - Tasser le sable sous les bords.

    - La pose terminée, étaler au balai de chantier du sable fin sur toute la surface. Le sable doit bien pénétrer dans les joints.

    - Arroser pour faciliter la pénétration du sable dans les joints.

    - Balayer le surplus de sable après séchage.

    Conseils

    Profiter du terrassement pour placer au fond de la fondation :

    -Des fourreaux avec aiguille, pour passage ultérieur des câbles électriques. Noyé dans du sable, l’ensemble doit être obligatoirement recouvert d’un grillage avertisseur.

    -Des tuyaux de conduites d’eau : attention à la profondeur.

    Partager sur Facebook


    >>>Sommaire aménagements extérieurs<<<


    votre commentaire
  • On peut installer une machine à laver sans faire appel aux techniques courantes de plomberie. Il suffit d'utiliser des prises autoperçantes qui permettent le raccordement direct sur une canalisation cuivre d'alimentation en eau et sur une canalisation PVC d'évacuation.
    Dans de nombreux cas, on souhaite installer une machine à laver dans une pièce équipée de canalisations d'alimentation et d'évacuation : cuisine ou salle de bains. Les kits de branchement autoperceurs évitent d'avoir à démonter et à couper les canalisations et ils permettent un branchement simple et rapide. Si l'installation est prévue ailleurs, choisir, de préférence, un lieu où passe une canalisation d'évacuation. Il est toujours plus facile d'installer, d'une part, une canalisation d'alimentation qui est de faible diamètre, et d'autre part, l'alimentation électrique.

    Alimentation électrique

    La machine doit être raccordée à un circuit avec terre qui vient directement du tableau de répartition et qui est constitué de fils de 2,5 mm2 de section avec un appareil de protection de 16 ampères (disjoncteur ou fusible à cartouche). Le raccordement s'effectue en direct dans un boîtier de raccordement avec couvercle "sortie de fil" et non par une prise et une fiche.

    Alimentation en eau avec un système de prise en charge autoperceur

    -Eventuellement desserrer les colliers de fixation de la canalisation pour l'éloigner légèrement du mur.-

    -Nettoyer le tuyau à la laine d'acier à l'endroit où sera posée la bride du robinet autoperceur.-

    -Fixer la bride sur le tuyau.-

    -Visser dans la bride le robinet autoperceur.

    -Visser le tuyau d'alimentation de la machine sur le nez fileté du robinet.

    -Ouvrir l'eau et vérifier l'étanchéité.


    Evacuation avec un kit pour vidage à outil de découpe

    -Dévisser les vis de la bride de fixation et le coude à joint torique.

    -Fixer la bride sur le tuyau d'évacuation en serrant à fond les vis.

    -Visser l'outil de découpe pour perforer le tuyau.

    -Retirer l'outil de découpe et visser le coude sans oublier le joint torique d'étanchéité.

    -Serrer l'écrou, puis l'embout de sortie correspondant au tuyau d'évacuation de la machine à laver.

    -Poser un collier de serrage pour maintenir le tuyau d'évacuation de la machine.

    Attention

    Ne jamais raccorder une machine à laver sur une canalisation d'eau chaude.

    Poser des prises autoperçante d'alimentation et d'évacuation

    1. Dévisser le robinet de la bride du kit d'alimentation et démonter la bride.
    2. Poser la bride à l'emplacement choisi et nettoyé. Bloquer les vis.
    3. Visser le robinet jusqu'au perçage de la canalisation, le robinet étant en position fermée.
    4. Placer le robinet à la position souhaitée et bloquer le contre-écrou avec une clé plate.
    5. Visser l'embout du tuyau d'alimentation de la machine à laver.
    6. Dévisser les vis de la bride du kit d'évacuation.
    7. Dévisser le corps du système pour le désolidariser de la bride.
    8. Fixer la bride sur le tuyau en bloquant les quatre vis.
    9. Visser lentement l'outil de découpe dans la bride jusqu'à la perforation du tuyau.
    10. Visser le corps du système dans la bride, en vérifiant la présence du joint torique.
    11. Emmancher le tuyau d'évacuation de la machine sur l'embout et le fixer avec un collier.
    12. En environ une demi-heure, la machine est raccordée et prête à fonctionner.

    Alimentation

    -Le robinet autoperceur 1/4 de tour, utilisé pour nos photos, permet une installation sans couper l'eau, mais rien n'empêche de couper l'eau à un robinet d'arrêt ou au compteur avant de poser le robinet.

    -Il est prévu pour tubes cuivre de 10 à 16 mm de diamètre, avec une cale d'épaisseur pour les diamètres de 10 et 12 mm.

    Evacuation

    -Le kit, utilisé pour nos photos, est un modèle coudé pour tuyaux de 40 mm de diamètre ou de 32 mm (avec des cales d'épaisseur).

    -Il est équipé d'une valve antiretour qui supprime tous refoulements et mauvaises odeurs.

    -Il est pourvu de deux embouts, au choix 15/21 ou 20/27 selon le diamètre du tuyau d'évacuation de la machine à laver.

    Conseils

    -Toujours nettoyer le tuyau à l'emplacement du repiquage : nettoyer le cuivre à la laine d'acier et le PVC à la laine d'acier ou à l'alcool à brûler.

    -Veiller à n'oublier aucun joint d'étanchéité.

    -L'étanchéité des systèmes de raccordement n'est assurée que lorsque les brides sont serrées au maximum sur la canalisation.

    -Placer le robinet à un endroit facilement accessible en cas de nécessité d'un arrêt immédiat.

    -Si deux canalisations de cuivre sont côte à côte et que vous hésitez pour savoir laquelle est la canalisation d'eau froide, ouvrir les robinets qu'elles alimentent. La canalisation d'eau chaude va très vite devenir chaude au toucher.

    A lire également à ce sujet :

    >>>Raccorder votre machine à laver : Castorama<<<

    Partager sur Facebook<script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type="text/javascript"></script>


    <script src="http://www.blogbang.com/d.php?id=690bdf5625" type="text/javascript"></script>
    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    >>>Sommaire plomberie, sanitaire et chauffage>>>

    <script type="text/javascript" src="http://fr.clickintext.net/?v=3.0&a=9892&s[c]=AAAAAA&s[co]=55E2AA&t[cit]=1&n=20"></script>

    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires